Spread the love

Direct aid kits scolairesL’organisation internationale koweïtienne Direct-Aid a volé au secours des sinistrés des récentes inondations des communes de Malanville, Karimama et Kandi. Elle a offert 4000 kits de vivres et des matériels évalués à 100 millions de Fcfa aux ménages sinistrés. C’était les samedi 29 et dimanche 30 septembre 2018.

C’est l’hôtel de ville de Malanville qui a accueilli la cérémonie de lancement de cette grande croisade de distribution de kits dans le département de l’Alibori. Trois grandes communes que sont Malanville, Karimama et Kandi ont été impactées par cette campagne de soutien aux populations sinistrées. Toujours fidèle à sa devise  qu’est de lutter contre l’ignorance, la pauvreté et la maladie, Direct-Aid Bénin poursuit sa campagne aux côtés des plus faibles. Ces derniers sont repartis le visage rayonnant et les bras chargés de ce kit vital. Leurs familles respectives peuvent donc se régaler de ces kilogrammes de riz, ce bidon de cinq litres d’huile, ces pâtes alimentaires et bien d’autres vivres. Elles peuvent aussi retrouver cette moustiquaire pour les prévenir contre le paludisme et des lots de médicaments. Au cours de son intervention, le Maire de la commune de Malanville, Inoussa Dandakoe a fait le point des dégâts causés par ces récentes inondations. « Nombre de ménages affectés 937, nombre de ménages sans abris, 366, nombre d’habitations totalement détruites, 1253, nombre d’habitations partiellement détruites, 678, nombre des cultures inondées : riz 4701,25 ha, maïs, 2958,5ha, Sorgho/mil, 2076,5 ha. Nombre de décès 2 nombre de blessés 5 », a-t-il laissé entendre, tout en saluant le geste de l’organisation internationale. A tour de rôle, le Préfet du département de l’Alibori,  la représentante  du ministre du plan, Sakinatou Bello, et l’élu parlementaire de la circonscription, Nassirou Bako Arifari, ont exprimé leur reconnaissance aux responsables de Direct- Aid Bénin. Au cours de son intervention, le Député a salué particulièrement la philosophie de Direct-Aid qui consiste à veiller à ce que l’aide parvienne directement aux bénéficiaires. Il a exhorté les populations à respecter cette devise de l’organisation. «  L’équité est au cœur de la solidarité. Si nous sommes aidés, c’est pour que l’aide aille directement à ceux qui en ont besoin », a-t-il laissé entendre. Le Représentant résident de Direct-Aid Bénin, Ridwane Boukhanfra, a au cours de son allocution, rappelé le sens du geste. « La cérémonie de ce jour ne doit pas être considérée comme un moment d’aide mais de solidarité et d’amour. Chères populations, je partage votre douleur en ces temps d’épreuve », a-t-il déclaré. Il a réaffirmé son engagement à travailler aux côtés des autorités du Bénin pour relever ensemble les défis actuels de développement du pays.

 HA