Spread the love

PMQuatre personnes interpellées ce mercredi 10 janvier 2017 dans les échauffourées à la direction générale de la police municipale sise à Ayélawadjè Akpakpa seront présentés dans les heures à venir au procureur de la République. Les auteurs appréhendés sont actuellement placés en garde à vue au commissariat central de Cotonou renseigne Apollinaire Akouété, directeur de la police municipale. Il s’agit de trois conducteurs de taxi motos et un jeune étudiants arrêtés lors de  l’altercation entre un conducteur de taxi moto et un policier municipal. Selon les témoignages, le conducteur de taxi moto a été pris en flagrant délit par un policier municipal pour avoir uriné dans un caniveau à ciel ouvert non loin du portail de la direction générale de la police municipale. Dans la foulée, les hommes en maillot  jaune ont pris d’assaut les lieux réclamant la libération de leur camarade. Les manifestants ont bloqué la circulation dans les deux sens. Résultat, des civils tabassés, plusieurs zémidjan appréhendés et une quinzaine de motos saisies.

RMK