Spread the love
Bintou-Chabi-Taro
Bintou Chabi Adam Taro a ouvert les travaux

Le ministre  des Affaires sociales et de la microfinance, Bintou Chabi Adam Taro, a procédé au lancement de cadrage méthodologique sur l’étude de la situation des enfants dans les couvents. La cérémonie s’est déroulée mercredi 11 avril 2018 à Cotonou.

La situation des enfants internés dans les couvents préoccupe les autorités béninoises. C’est pourquoi, pour offrir un cadre de protection à tout enfant du pays, la ministre des Affaires sociales et de la microfinance, en collaboration avec Plan international Bénin, a lancé l’étude de la situation des enfants dans les couvents. Cette étude permettra de déterminer l’identité et la catégorie de ces  enfants dans les couvents. Egalement, elle consistera à identifier les causes profondes de cette pratique afin de proposer des pistes innovantes d’actions locales pour améliorer les conditions de vie de ces enfants. Le Mono, le Couffo, le Zou et les Collines sont les départements concernés par l’étude. Selon Michel Kanhonou, représentant de Plan international Bénin, cette étude permettra de disposer des statistiques précises sur la situation des enfants internés dans les couvents. A son avis, cette pratique prive ces enfants de leurs droits fondamentaux, notamment celui d’avoir une identité. Bintou Chabi Adam Taro, ministre des Affaires sociales et de la microfinance, a indiqué que la protection des enfants contre les abus demeure une préoccupation majeure pour le gouvernement. Ainsi, l’engagement de l’Etat à lutter contre ces violences est matérialisé par la politique nationale de la protection de l’enfant ; dispose que d’ici 2025, tous les enfants au Bénin vivent dans un cadre familiale, institutionnel et communautaire. A l’en croire, un recensement réalisé en 2014 dans les Communes de Toffo, d’Allada, de Bohicon, de Sô-Ava et de Zakpota laquelle révèle l’existence de 432 couvents totalisant 1 165 enfants adeptes dont 572 filles sont encours d’initiation. Cela soulève l’ampleur que prend ce phénomène qui est contraire aux exigences primaires des mesures de protection des enfants conformément aux dispositions de l’article 126 de loi 2015-08 du 08 décembre 2015 portant code de l’enfant en République du Bénin.

 Donald Kévin Gayet

(Stag)