Spread the love
talon_o
Poignée de main entre Patrice Talon et Alassane Ouattara

Le président Patrice Talon a participé, aux côtés de ses pairs, au sommet extraordinaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) tenu hier à Abidjan (Côte d’Ivoire). Au terme de ces assises, plusieurs cadres de la zone Uemoa dont deux Béninois ont été promus.
Jonas Gbian, ancien ministre de l’Economie et des finances et l’expert comptable Segnon Yves Marie Adissin sont les deux cadres béninois qui ont été promus par le président Patrice Talon à l’échelle sous-régionale. Ils ont été respectivement nommés commissaire devant siéger à l’Uemoa et conseiller à la Cour des comptes de l’Uemoa. Ils bénéficient ainsi de l’engagement du chef de l’Etat de promouvoir les compétences béninoises sur le plan régional et international. Mais avant, trois points majeurs ont été abordés par le Conseil des ministres de la zone Uemoa. Il s’agit du rapport sur l’état de l’Union, la gouvernance des institutions de l’Union et des questions diverses. Procédant à l’ouverture de la session, le président du Conseil des ministres de la zone Uemoa, Amadou Ba, à travers son rapport, a dressé un bilan satisfaisant de l’Union. Pour illustrer ses propos, il a levé le voile sur la croissance ascendante au sein de la zone à travers le PIB qui est passé de 6.6% en 2015 à 6.8 % en 2016. Selon lui, les activités commerciales, agricoles aussi bien les commandes au niveau des secteurs du BTP ont connu une amélioration significative cette dernière année, impactant ainsi le taux d’inflation qui est passé de 1% à 0.3% et un taux d’endettement devenu stable à 45%. Pour sa part, le président ivoirien et président en exercice de l’Uemoa, Alassane Dramane Ouattara, a félicité ses pairs pour les avancées significatives enregistrées dans le domaine de l’intégration régionale, dues à la mise en œuvre des réformes et des politiques communautaires au sein de l’Union. Il n’a pas manqué de rappeler cependant que plusieurs défis restent à relever notamment dans les domaines de la sécurité, de la cybercriminalité, et du terrorisme. Profitant de leur réunion à huis clos, les Chefs d’Etat ont élu à la présidence du Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers de l’Uemoa, le sénégalais Mamadou Ndiaye, ancien cadre de la Banque centrale de l’Afrique de l’ouest (Bceao) ainsi que le Nigérien Abdallah Bouraïma comme nouveau président de la Commission de l’Organisation en remplacement du Sénégalais Aguibou Soumaré. Cette conférence des Chefs d’État de l’Uemoa a eu lieu avec la participation des présidents Alassane Ouattara (Côte d’ivoire), Faure Gnassingbé (Togo), Patrice Talon (Bénin), Rock Kaboré (Burkina Faso), Macky Sall (Sénégal), Ibahim Boubacar Kéita (Mali), Mahamadou Issoufou (Niger) et José Mário Vaz (Guinée Bissau).

A. T.