Spread the love

soneb-bonLa Société nationale des eaux du Bénin (Soneb) amorce des profondes réformes pour une amélioration de sa qualité de service. Avec un actif déjà séduisant, la Soneb  se dote bientôt d’un plan cohérent pour une atteinte rapide des objectifs assignés. A priori, le terme éclatement peut inquiéter, mais en fait il s’agit d’une ambition très réaliste du gouvernement de la Rupture. En effet, dans son souci de faire de grands bonds pendant les prochaines années, le gouvernement du Président Patrice Talon ne compte laisser aucun secteur en rade. L’ambition de cet éclatement est fondamentalement de permettre plus d’efficacité dans la distribution de l’eau potable surtout dans les zones rurales. Ces populations souvent oubliées auront, grâce à l’offensive menées actuellement par le pouvoir, la chance d’avoir l’eau potable. Ce faisant, le gouvernement aura réussi à assurer une couverture intégrale à l’horizon 2021. Plus que beaucoup d’Etats, le Bénin compte avoir une longueur d’avance nette sur l’échéance des Objectifs du développement durable (Odd). L’autre gros défi qui sera relevé à travers cet éclatement, c’est la gestion plus efficace de la clientèle et une célérité dans la délivrance des factures. A cet effet, il est annoncé la création d’une Agence nationale d’approvisionnement en eau potable en milieu rural. Pour mener à bien toute cette importante politique, le gouvernement a mis en place un comité qui a 45 jours pour déposer son travail.

 AT