Spread the love
salifou issa
Issa Salifou dans la tourmente

Décidément, l’entreprise de téléphonie mobile, Bbcom a du souci à se faire.  Et pour cause, dans une sortie médiatique lundi 4 septembre 2017 au siège de la Sbee à Cotonou, le Directeur général de la Sbee, Laurent Tossou, a fait de graves révélations à l’encontre de Bell Bénin communications.

« La Sbee traverse une période de réformes fortement soutenues par les Ptf et le gouvernement. Ces réformes visent à la fois à l’amélioration de l’offre, mais aussi à la qualité de service à la clientèle. A cet égard, nous avons diligenté des actions dont je voudrais présenter les premiers résultats, pour raison de transparence et de compte rendu ». Ainsi, s’exprimait le Dg de la Sbee, lors de son point de presse, lundi 4 septembre 2017, à propos des anomalies et irrégularités qui impliquent de grandes entreprises. Elles  ont été découvertes lors des enquêtes entrant dans  le cadre de la restructuration de la Sbee. Selon Laurent Tossou, 60% des créances de la Sbee sont détenues par les grands comptes. Parmi ces grands comptes, il y a Bell Bénin communications, avec un fort taux d’impayés.  Les factures impayées de Bell Bénin, à la date du 30  juin 2017, peuvent être chiffrées à 1,492 milliard de francs Cfa. Après descente sur le terrain, à Gbegamey, Mènontin, et Fifadji, les enquêteurs ont découvert plusieurs anomalies graves. Par exemple, à Mènontin, le compteur de police n°Vk 096611 souscrit au nom de Bbcom n’a pas été relevé ni facturé depuis juin 2015. A Fifadji,  le compteur de police Vk086128 n’a pu être relevé ni facturé depuis décembre 2015. «  Toutes ces irrégularités ont occasionné d’énormes préjudices à la Sbee, non seulement en raison du manque à gagner qu’elles entrainent, mais également à cause des pertes qu’elles engendrent au détriment de la Sbee. Une évaluation provisoire de cette situation donne un montant de 19.230 millions de francs Cfa, représentant le préjudice subi par la Sbee du fait de ces irrégularités », a ajouté le Dg. Par ailleurs, le dossier est confié aux avocats-conseils de la Sbee pour réclamer les sommes dues par Bbcom à la Sbee sur les différents compteurs. Il sera ensuite demandé réparation des torts causés à la Sbee, sans préjudices des autres actions, notamment au plan pénal. «  Entre-temps, parce qu’il y a possiblement des complicités internes à la Sbee, nous avons commencé à situer les responsabilités en interpellant les agents potentiellement concernés et en examinant nos installations techniques. En tout état de cause, je prendrai toutes les dispositions pour que les complicités internes à la Sbee n’échappent ni aux sanctions disciplinaires, ni aux poursuites pénales conformément aux lois en vigueur », a-t-il ajouté. Avant de rappeler que dans ses prérogatives, et en pleine réforme depuis la signature du 2ème compact avec le Millenium challenge account (Mca), qui apporte un appui budgétaire important au secteur de l’électricité, il a « le devoir de dénoncer tout citoyen quel qu’il soit, qui nuit à la restructuration de la Sbee ».
 
Jean-Paul M.