Spread the love

Atrokpo-SodohomeLe maire de Bohicon, Luc Sètondji Atrokpo, entouré des conseillers communaux et locaux, et de la population, a procédé, le vendredi 9 juin 2018, à la mise en service du bloc administratif de l’arrondissement de Sodohomè. Un acte qui prouve, une fois encore, que l’autorité communale n’a pas opté pour un développement sélectif dans sa Commune.

L’arrondissement de Sodohomè est désormais doté d’un bloc administratif moderne. L’acte émane du maire de Bohicon Luc Atrokpo. Cette infrastructure permettra aux agents de mieux répondre aux exigences des usagers. A la cérémonie d’inauguration, tous ceux qui sont intervenus au pupitre ont reconnu les mérites du maire et de son conseil qui œuvrent inlassablement pour la modernisation de l’administration communale en vue de faire de Bohicon une ville attrayante. Selon Ghislain Kpatcha, le chef de l’arrondissement bénéficiaire, grâce au maire, Sodohomè a bénéficié de plusieurs projets dont la construction du bloc administratif. Cependant, tout n’est pas rose. A ce titre, il a formulé le vœu que le conseil puisse clôturer le collège de Sodohomè. Une doléance qui a reçu un écho favorable de la part de Luc Sètondji Atrokpo. «Si Sodohomè n’avait pas bénéficié de projets, c’était à cause de certains  chefs d’arrondissement d’alors qui avaient mélangé la politique et le développement », a déclaré le Numéro 1 de Bohicon. Ainsi, l’autorité communale a appelé les filles et fils de Sodohomè à parler d’une même voix autour du développement de leur localité en complicité avec leur Ca. «Ce n’est qu’à ce seul prix que Sodohomè pourra décoller», a-t-il martelé. Il faut noter que sur les dix arrondissements que compte Bohicon, huit ont été dotés de blocs. Agongointo et BohiconII auront les leurs avant la fin de l’année.

 Gaétan Nato

(Br Zou-Collines)