Spread the love

prd-marcheLa marche du Parti du renouveau démocratique (Prd) de Me Adrien Houngbédji a eu lieu samedi 28 avril 2018 dans la ville de Porto-Novo. Du Carrefour Catchi à l’Assemblée nationale, les militants et sympathisants du parti arc-en-ciel ont réitéré leur engagement à soutenir le président Patrice Talon.

Le Parti du renouveau démocratique (Prd) de Me Adrien Houngbédji est satisfait des deux années de gestion du président Patrice Talon. Et pour exprimer son adhésion aux réformes engagées dans tous les secteurs par le Chef de l’Etat pour impulser le développement,  il a organisé, samedi dernier, une marche qui a pris corps au Carrefour Catchi pour s’échouer à l’Assemblée nationale. Selon le maire de Porto-Novo, Emmanuel Zossou, il s’agit d’une marche de reconnaissance et non de soutien. Reconnaissance surtout aux différents projets initiés pour sortir Porto-Novo de l’ornière. « Quand on est un peu objectif, on constate que c’est dans un souci constant d’efficacité et de résultat que travaille le gouvernement. Il est évident que sous le Nouveau départ, Porto-Novo changera de visage », a-t-il prédit. Présents à cette kermesse, Serge Ahissou et Jean-Claude Dona Houssou, respectivement ministre du commerce et de l’industrie et ministre de l’énergie, ont indiqué que l’éclairage des villes et campagnes du Bénin sera une réalité. « Les endroits à réaménager seront choses faites. Ceux non encore éclairés le seront bientôt. La réalisation des promesses faites dans le secteur du commerce sera également effective. La reconstruction des marchés Awongbo et Ouando va démarrer d’ici là », ont affirmé les deux ministres. Quand au ministre du travail, Adidjatou Mathys, elle a rappelé la mise en œuvre du projet Assurance de Renforcement de Capacité Humain (Arch). Ce projet donnera non seulement l’accès au soin à tous, mais surtout aux personnes les plus vulnérables. Le Président de l’Assemblée Nationale, Me Adrien Houngbédji, en prenant la parole, a exhorté les Porto-noviens à plus de patience. « Petit à petit l’oiseau fait son nid », a-t-il signifié pour exhorter les détracteurs du régime à la retenue. A sa suite, le préfet de l’Ouémé, Joachim Apity, a indiqué que les doléances formulées à cette rencontre seront transmises fidèlement au président de la République.

 Martin Aïhonnou & Wadjoud Alokpo

(Br Ouémé-Plateau)