Spread the love
broos
Le Belge Bross n’entraînera pas le Bénin

Comme nous l’annoncions il y a quelques jours, ça s’active dans les couloirs pour la nomination du prochain sélectionneur des Ecureuils. Les autorités ont déjà enregistré une trentaine de candidatures dont plusieurs favoris semblent déjà se dessiner. Nous vous dévoilons en exclusivité les premiers noms.

Le successeur d’Oumar Tchomogo sera connu dans les semaines à venir. En effet, depuis le lancement d’un avis d’appel à candidature par les autorités béninoises, les dossiers affluent. Annoncé en Guinée il y a quelques semaines avant la nomination de Paul Put à la tête du Sily National, Hugo Bross, ancien coach du Cameroun, ne lorgne pas sur le poste au Bénin. Le technicien belge champion d’Afrique en titre avec le Cameroun n’est pas intéressé par les Ecureuils pour des raisons personnelles. Selon nos informations, une trentaine de candidatures ont été enregistrées. Des techniciens bulgares, norvégiens, croates, belges, serbes, brésiliens, tunisiens ou encore portugais se sont montrés intéressés. Mais une tendance semble déjà se dessiner avec cinq postulants pressentis.

 Francois Zahoui (55 ans) : L’Ivoirien a été finaliste de la Can 2012 à la tête des Eléphants ivoiriens sans encaisser de but. A la tête du Niger, il a remis l’équipe locale sur pied en quelques mois. Mais sur le départ, il se montre visiblement intéressé par le challenge béninois

 Michel Dussuyer (58 ans) : Il était déjà à la tête des Ecureuils en 2010 lors de la dernière qualification du Bénin à une Can. Apprécié sur le plan local, il connait bien le contexte béninois. Il est sans poste depuis son départ de la Côte d’Ivoire en 2017.

 Alain Gaspoz (47 ans) : Le Bénino-suisse était précédemment cité. Reconnu sur le plan local, il a été champion du Bénin en 2010 avec l’Aspac. Titulaire d’un diplôme Uefa A, il est libre de tout engagement. L’ancien international béninois connaît le sillage de la sélection béninoise avec laquelle il a connu deux Can (2004 et 2008).

 Patrice Carteron (47 ans) : Ancien sélectionneur du Mali arrivé 3è de la Can 2013, il a également entraîné le Tout Puissant Mazembé vainqueur de la ligue des champions 2015. Actuellement coach de Phoenix Rising (Etats-Unis), son nom circule avec quelques doutes tout de même.

Patrice Neveu (63 ans) : Son dernier job était à la tête de la sélection haïtienne en 2015. L’ancien sélectionneur de la Mauritanie est libre de tout contrat. Il était pressenti au Soudan en décembre dernier et ce n’est la première fois qu’on parle de lui au Bénin.

 Géraud Viwami (Coll)