Spread the love
talon6-2018
Les effets des actions du gouvernement sont très appréciés par les couches vulnérables

Du 14 mai au 1er juin 2018, le ministre des Affaires sociales et de la microfinance a dépêché une mission dans 6 départements du pays afin de constater les effets des actions du gouvernement à l’endroit des couches vulnérables à travers le Fonds d’appui à la solidarité nationale (Fasn). Selon le rapport de fin de mission, présenté à la ministre Bintou Chabi Adam Taro, l’impact est très positif sur le terrain. 

D’après les conclusions du rapport de fin de mission déposé au ministre Bintou Chabi Adam Taro, la semaine écoulée, les personnes démunies ressentent effectivement les effets positifs des actions du président Patrice Talon. Les mesures sociales depuis l’avènement de ce régime portent de très bons fruits et font sourire les couches vulnérables. Selon un extrait dudit rapport, « la  plupart des bénéficiaires mènent effectivement leurs activités avec l’appui financier du Fonds d’appui à la solidarité nationale (Fasn). La majorité des bénéficiaires suivis, soit 65, 97%,  a connu une réussite qui a modifié substantiellement leur quotidien ». Le même document indique que les jeunes cas sociaux formés au centre Songhaï, 66,66% ont entrepris des activités agro pastorales et de transformation. S’agissant des cas de naissances multiples (triplés, quadruplés et plus), 71,42%  des enfants visités se portent bien.

Cette mission de suivi s’inscrit dans le cadre de l’exécution du Plan de travail annuel du Fonds d’appui à la solidarité nationale. La mission envoyée sur le terrain par la ministre Bintou Chabi Adam Taro, a parcouru en deux semaines, 18 Communes à savoir : Dassa, Bantè  et Savè (Collines), Pèrèrè, N’dali et Parakou (Borgou), Toffo, Tori-Bossito et Abomey-Calavi (Atlantique), Kétou, Adja-Ouèrè et Pobè (Plateau), Djidja, Agbangnizoun et  Bohicon (Zou), Toviklin, Dogbo et Aplahoué (Couffo). Les résultats enregistrés sont les fruits des appuis apportés par le Ministère à travers le Fasn en 2017.  Au total, 119 cibles ont été visitées ; soit : 97 bénéficiaires de fonds pour l’exercice d’une  activité génératrice de revenus, 6 cas sociaux formés au centre Songhaï  et 56 enfants issus de naissances multiples (triplés, quadruplés et plus).

Sur le terrain, les bénéficiaires ont exprimé quelques difficultés qu’ils rencontrent. Il s’agit, entre autres, des problèmes de santé liés souvent à leur handicap, des problèmes liés à la mobilité de certaines personnes handicapées, à l’insuffisance de ressources financières pour l’entrepreneuriat des jeunes cas sociaux formés au centre Songhaï etc. Après les visites aux bénéficiaires, l’équipe du Fonds d’appui à la solidarité nationale (Fasn), sous la supervision de son Directeur général, Alphonse Sogadji, a tenu, dans chacune des communes, une séance de synthèse avec le personnel des Centres de Promotion Sociale (Cps), assorties de recommandations. Elle a consisté en un partage des différents constats et en la formulation de recommandations.

Conformément aux instructions de la ministre, la mission a recommandé aux Cps de maintenir le contact avec les différents bénéficiaires à travers un suivi rapproché, de faire bénéficier certains cas qui en ont besoin d’un accompagnement spécifique (référence des enfants malades dans des centres de santé et/ou nutritionnel et accompagnement psychosocial) et de constituer des dossiers d’appuis en  tricycles au profit des bénéficiaires handicapés moteurs qui ont des difficultés de déplacement.

PF-Dcom/Pr/Masmf