Spread the love

ASECNA-2Dans la journée d’hier lundi 11 octobre, les populations de Cadjèhoun et environ se sont affolées au constat d’un avion de l’Asecna qui leur semblait avoir de la peine à atterrir. D’aucuns ont eu peur pour leur vie et ont alerté tout Cotonou pour répandre ce qu’il croyait être une menace. Mais il faut se rendre à l’évidence qu’il n’en ait rien. Selon les explications données par le commandant de bord et le représentant de l’Asecna au Bénin, il s’agit d’un simple contrôle visant à éprouver la piste d’atterrissage et les installations de l’aéroport Cardinal BernadinGantin. Au terme des essais, le commandant a d’ailleurs attesté que l’aéroport répond aux normes de l’Organisation de l’aviation civile (Oaci).

APA