Spread the love

tombeSur décision du procureur de la République, deux-cent-trente-huit (238) corps ont été inhumés dans une fosse commune au cimetière de Somè dans la commune d’Abomey-Calavi dans la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 mai 2017.

Pour désengorger la morgue du Centre national hospitalier et universitaire (Cnhu) de Cotonou, deux-cent-trente-huit (238) corps qui y sont abandonnés ont été inhumés dans une fosse commune à Somè dans la commune d’Abomey-Calavi. Cette opération a été menée sur décision du procureur de la République. Le Cnhu ne pouvant se permettre de « loger » des cadavres à plein temps, du fait de l’abandon de certains corps non identifiés ou identifiés sans avoir été récupérés des mois durant ou sous réserve d’une procédure judiciaire, a saisi la justice qui a ordonné qu’ils soient transportés dans la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 mai 2017 au cimetière de Somé pour être inhumés dans une fosse commune. L’opération d’évacuation fait donc suite à une autorisation du procureur de la République aux fins de désengorger la morgue. Ces 238 corps évacués ont eu un séjour en moyenne de 15 mois. Parmi eux, des cadavres de 2011. Le Communiqué radio diffusé pendant des jours invitant les parents au retrait des corps abandonnés nommés est resté sans suite.

O. I. A.

(Coll)