Spread the love

GREEn sillonnant quelques établissements ce mardi 24 avril 2018, notre équipe a rencontré quelques élèves en séance de rattrapage avec leurs enseignants. La nouvelle de la suspension est accueillie avec beaucoup de prudence et des appréhensions surtout dans le rang des élèves.

La levée de la motion constitue une bonne nouvelle pour ces élèves en classe de terminale rencontrés au ceg Akpakpa Centre. « Je suis très content parcequ’une année de perdue est très difficile car les parents ont investi » répond Alain en classe de terminale. Fabien quant à lui a quelques appréhensions sur la suite. « Je ne sais pas si on pourra rattraper comme cela se doit. La paresse a déjà gagné les esprits des apprenants » estime ce dernier.  Kayodé Adandé est professeur d’anglais au CEG Gbègamey il a du mal à accorder du crédit à l’information relayée sur les réseaux sociaux. Il a besoin d’un sceau plus crédible pour croire en cette levée de motion de grève. Le censeur principal du Ceg Akpakpa centre aussi espère une certification de l’information. Mais en attendant c’est un point positif a souligné Maker Linssoussi. La fin des congés de pâques jeudi prochain édifiera certainement davantage sur la reprise réelle des cours.

Gildas Azongnissou ( Stag)