Spread the love

justiceLes organisations syndicales ont décidé de suspendre la motion de grève en cours à la justice. Elles accordent un moratoire de deux mois au gouvernement pour satisfaire leurs revendications. Lire ci-dessous, la motion.

Motion de suspension

A

-Monsieur le Garde des Sceaux, ministre de la Justice et de la législation;

-Madame le Ministre du Travail et de la Fonction Publique;

-Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances.

Cotonou.-

Le collège des secrétaires généraux et présidents du Syntrajab, du Syntrajustice, du Synagojub, de l’Unogec, du Synape-justice et de l’Unp-justice,

Vu les motions de grève des 13, 18, 25 octobre et 02 novembre 2017 ;

Vu le compte rendu de réunion du 02 novembre 2017 ;

Vu le procès verbal de réunion du 02 novembre 2017 ;

Considérant les conclusions des différentes séances de négociation tenues avec le Garde des Sceaux et son cabinet les 16, 20 et 31 octobre 2017 ;

Considérant les engagements du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et de la Législation et du ministre du Travail et de la fonction publique ;

Considérant les engagements et promesses fermes du chef de l’Etat lors de la rencontre du jeudi 02 novembre 2017 ;

Considérant la création de la commission interministérielle chargée de la relecture des statuts, de l’actualisation des textes issus des travaux de Bohicon 1 et 2 et autres textes ;

Considérant les avancées notées dans la satisfaction des revendications ;

Considérant les avis des Bureaux des différents syndicats signataires de la motion de grève ;

Après concertation ce jour, samedi 04 novembre 2017,

Décide:

De suspendre la motion de grève en cours à la justice et d’accorder un moratoire de deux mois au Gouvernement et au Chef de l’Etat.

Le moratoire accordé court jusqu’au 31 décembre 2017.

En tout état de cause, au cas où les engagements pris par le Chef de l’Etat, le

Garde des Sceaux et le Ministre du Travail et de la Fonction Publique ne seront pas tenus, la motion sera réactivée pour compter du 02 janvier 2018.

En conséquence, le collège invite les militants à reprendre les activités professionnelles pour compter du lundi 06 novembre 2017 et à demeurer mobilisés pour la suite à donner au mouvement.

Fait à Cotonou, le 04 novembre 2017

Ont signé :

Le Sg/Syntrajab,                                                                                                                                                                         Le Sg/Syntra-justice,

Appolinaire K. Affewe                                                                                                                                                Kuassi Cakpo Bessé

Le Sg/Synagojub,                                                                                                                                                                    P/le Président de l’Unogec Bénin,

Dominique S. Kouton                                                                                                                                                  Youssouf Abdoulaye Alaza

Le Sg/ Synape-justice,                                                           La Présidente Unp-justice,

Grégoire Dossou Tossa                                   Ludgère Estère Agboton