Spread the love
talon-caucus-2016Un sans faute parfait. C’est ce qu’il convient de dire de la grand’ messe d’hier soir à l’Assemblée nationale. Le Chef de l’Etat a passé avec brio son premier test à l’Hémicycle. Le Budget ambitieux  du Nouveau départ est passé avec un franc succès. Beaucoup de bruits pour rien. Patrice Talon a l’entièreté des cartes en main. Au rendez-vous du bien, l’opposition frontale est une hérésie. Les députés l’ont compris et se sont alliés sans contester. En dépit des contradictions, les hommes politiques savent toujours faire l’unanimité autour des priorités. Le contenu du budget a pour finalité de réussir le décollage du pays dans un délai court et ils le savent. Ils savent qu’il serait inutile de perdre du temps dans les considérations inutiles pour retarder ce beau chef d’œuvre du gouvernement du Nouveau départ.  Ils ont apposé leur cachet pour l’exécution diligente de ce budget. Mais au-delà de tout, le budget a l’avantage d’être très bien élaboré. La qualité des personnes qui l’ont rédigé sous la direction et l’expertise du directeur général du budget, Rodrigue Chaou ainsi que le lobbying qui a été fait autour à l’Assemblée nationale étaient déjà des points positifs qui offraient toutes les chances à ce document de cadrage du gouvernement. Le vote de ce budget prouve à suffisance que le Chef de l’Etat Patrice Talon, a les cartes en main et qu’il les jouera encore à fond les prochains jours. Contrairement à tout ce qui se dit et même aux positions affichées par certaines regroupements et alliances politiques ces derniers jours, il est désormais admis que sur le plan purement stratégique, le Chef de l’Etat a des atouts non négligeables. Il détient encore en main l’entièreté de la machine qui se déploie visiblement en sa faveur. Tout est désormais clair que la résistance est un leurre. Les plus avisés regagnent déjà les rangs. La main reste toujours tendue pour l’œuvre de construction de la Nation. 
 AT