Spread the love
talon16
Le président Patrice Talon

Après son séjour en Arabie Saoudite, le président Patrice Talon s’est rendu en Guinée équatoriale où il a pris part, pour sa première fois depuis qu’il est pouvoir, au 4ème sommet Afrique-monde arabe. C’était hier, mercredi 23 novembre 2016. Le ministre Aurélien Agbénonci fait le point.  

Le thème de ce sommet est : « ensemble pour la coopération et le développement économique durable « . Au cours des assises, selon le ministre Agbénonci, il s’est agi pour le Monde arabe d’apporter à l’Afrique, cette possibilité de se mettre ensemble, enfin, pour des initiatives concrètes. Et d’ailleurs, le Koweït a mis à disposition une enveloppe d’un milliard de dollars qui doit servir à financer des projets sur la base de ce qu’on appelle « premiers venus, premiers servis » avec des propositions concrètes, a dit le ministre des Affaires étrangères avant de préciser que « notre pays présentera des fiches de projets si cela n’est pas encore fait ; puisque cette possibilité était ouverte déjà depuis plus d’un an ». A cet, effet, d’après le Ministre, le chef de l’Etat a donné des instructions pour que vérification soit faite et que les diligences soient effectuées pour que le Bénin puisse tirer bénéfice de cette opportunité.  A cette réunion, le président Talon a pris part, activement, aux travaux. Ce sommet a été précédé d’un comité interministériel auquel une délégation du Bénin a participé. Il a été convenu de la dynamisation entre l’Afrique et le Monde Arabe. Le sommet Afrique-monde arabe est une Institution qui existe depuis plusieurs années.
« En Guinée équatoriale, le chef de l’Etat a vu la transformation qu’a connue ce pays et il s’est entretenu longuement, lors du déjeuner avec son homologue de la Guinée équatoriale. Ils ont passé en revue les diverses initiatives qui existent entre nos deux pays. Ils ont convenu de se revoir très vite et d’intéresser la Guinée Equatoriale à l’un des projets phares que le président essaie de promouvoir depuis l’avènement du régime du Nouveau Départ. Le président Obiang N’guéma a écouté avec beaucoup d’intérêts et a marqué son accord au chef de l’Etat sur le fait qu’il souhaite participer à l’un des projets phares qui lui ont été présentés », dira Aurélien Agbénonci avant de conclure que le dynamisme dont fait preuve le chef de l’Etat qui est lui-même le vrai porte-parole de la diplomatie béninoise a séduit les partenaires et les a convaincus. Il a confessé devant la presse que plusieurs de ses interlocuteurs ont dit qu’ils feraient le maximum pour se rendre au Bénin et explorer les possibilités d’investissements structurants et rentables.
Avant de se rendre en Arabie Saoudite, le président Patrice Talon a fait escale aux Emirats Arabes, précisément à Dubaï où « il a eu des entretiens fructueux avec des investisseurs privés qui lui ont donné l’assurance que la destination Bénin les intéresse compte tenu de ce qu’ils entendent désormais dire de notre pays », selon le point du ministre des Affaires étrangères et de la coopération. 
 Félicien Fangnon