Spread the love

CebLa Conférence épiscopale du Bénin (Ceb) s’est réunie, du 24 au 26 janvier 2018 à son siège à Cotonou, pour sa 2ème session ordinaire plénière au titre de l’année pastorale 2017-2018. Face à la presse vendredi 26 janvier 2018, Mgr Eugène Cyrille Houndékon a fait connaître la substance des assises.

« A l’orée de cette nouvelle année 2018, la Conférence épiscopale du Bénin voudrait formuler à l’endroit de tout le peuple béninois, ses vœux de paix, de prospérité et de foi en Dieu, notre Salut », a déclaré le porte-parole de la CebMgr Eugène Cyrille Houndékon. Se penchant sur la situation sociopolitique du pays, notamment la morosité économique persistante et les récentes crises sociopolitiques, les Evêques ont invité les fidèles catholiques et les hommes de bonne volonté à la prière et souhaitent  que les débats de société soient menés avec sérénité dans une ambiance dépassionnée conformément à la tradition de paix que l’on connaît au peuple béninois. « Que les autorités à tous les niveaux renouent un dialogue vrai et sincère, conformément à la parole donnée, avec les partenaires sociaux pour la mise en œuvre concertée des réformes nécessaires au développement de notre commune patrie… », ont-ils souhaité. Le respect scrupuleux des décisions de la Cour Constitutionnelle conformément à la Constitution béninoise du 11 décembre 1990, le respect de la sacralité de la vie et de la dignité humaine, le dépassement par rapport à l’argent trompeur… sont entre autres, quelques appels lancés par la Ceb aux acteurs politiques et à tout le peuple. Après avoir présenté leurs condoléances aux familles des victimes de l’accident de circulation survenu samedi 13 janvier 2018 à Wongagourou dans la Commune de Bembèrèkè, les Evêques ont invité les usagers de la route à plus de prudence et à la stricte observance du Code de la route par respect pour leurs propres vies et pour celles des autres. Au plan ecclésial, ils ont invité les fidèles catholiques à prendre part activement au pèlerinage national de la Jeunesse qui se tiendra du 23 au 25 février 2018 autour du thème « Jeune, le Seigneur t’appelle. Empresse-toi, comme Marie, de dire Oui » ainsi qu’au Festival International des Familles (Festifa) qui se tiendra les 4, 5, et 6 mai 2018.

APA

(Coll)

Communiqué final

Du 24 au 26 Janvier 2018, la Conférence épiscopale du Bénin (Ceb) s’est réunie à son siège à Cotonou, pour sa deuxième session ordinaire plénière, au titre de l’année pastorale 2017-2018. Elle rend grâce pour la célébration joyeuse du mystère de l’Incarnation de Jésus Christ, le Fils Unique du Père et exhorte tous les fidèles catholiques à en témoigner par leur vie.

Tout au long de leurs assises, les Évêques du Bénin ont examiné les rapports d’activités des différentes commissions épiscopales. Ils ont aussi abordé plusieurs questions d’intérêt majeur et ont accordé plusieurs audiences.

1- A l’orée de cette nouvelle année 2018, la Conférence Épiscopale du Bénin voudrait formuler à l’endroit de tout le peuple béninois, ses vœux de paix, de prospérité et de foi en Dieu, notre salut. « Et ce jour-là, on dira : Voici notre Dieu, en lui nous espérions, et il nous a sauvés ; c’est lui le Seigneur… » (Is 25, 9)

2- Les Évêques du Bénin ont appris avec tristesse, la nouvelle du grave accident de circulation survenu, le samedi 13 janvier 2018, à Wongagourou, un village situé dans la commune de Bembèrèkè et qui a occasionné des pertes en vies humaines et une cinquantaine de blessés graves. Tout en présentant leurs sincères condoléances aux familles et proches des victimes, ils exhortent tous les usagers de la route à la prudence et à la stricte observance du code de la route par respect pour leur propre vie et pour celle des autres.

3- La Conférence Épiscopale du Bénin suit avec attention l’évolution de la situation socio-politique en République Démocratique du Congo en proie à de vives tensions sociales qui génèrent déjà des morts et des blessés. Elle exprime toute sa proximité affective et spirituelle à l’Église catholique, au peuple congolais et prie Dieu de répandre sa paix sur cette Nation meurtrie par tant d’années d’instabilité politique.

4- Les Évêques du Bénin ont aussi longuement réfléchi sur la situation socio-politique qui prévaut actuellement dans notre pays. Avec appréhension et inquiétude mais non sans espérance, ils notent la permanence de la morosité économique et surtout la montée d’une certaine tension sociale qui installe progressivement notre pays dans une crise aux conséquences et aux développements imprévisibles. Face à cette situation qui ne doit pas perdurer, les Évêques du Bénin invitent les fidèles catholiques et les hommes de bonne volonté à prier constamment Dieu, le Souverain Maître des peuples. « Si le Seigneur ne bâtit la maison, les bâtisseurs travaillent en vain ; si le Seigneur ne garde la ville, c’est en vain que veillent les gardes. » (Ps 126, 1) Ils souhaitent aussi :

  • que les débats de société soient menés avec sérénité dans une ambiance dépassionnée conformément à la tradition de paix que l’on connaît au peuple béninois ;
  • que les autorités à tous les niveaux renouent un dialogue vrai et sincère conformément à la parole donnée, avec les partenaires sociaux pour la mise en œuvre concertée des réformes nécessaires au développement de notre commune patrie ;
  • que tous les acteurs de la vie politique nationale réintègrent les principes du jeu démocratique et fassent du respect scrupuleux des décisions de la Cour Constitutionnelle, la base de leur action politique et citoyenne, conformément à la Constitution du 11 décembre 1990;
  • que tous les fils et filles du Bénin fassent reculer le pouvoir de l’argent sur la vie politique nationale; en effet, cette pratique que nous avons dénoncée à maintes reprises et tout particulièrement lors des élections présidentielles de 2006 et 2016, mène à l’impasse et érige à petits coups, un système d’appauvrissement matériel, moral et spirituel de notre société ;
  • qu’en toute situation, la sacralité de la vie et la dignité de la personne humaine soient reconnues et respectées par tous.

5- Sur le plan ecclésial, les Évêques du Bénin encouragent vivement l’organisation du 23 au 25 Février 2018, du pèlerinage national pour les jeunes autour du thème : « Jeune, le Seigneur t’appelle. Empresse-toi, comme Marie, de dire « oui » ». Ledit pèlerinage s’inscrit dans le cadre de la préparation du prochain Synode des Évêques qui se tiendra à Rome, du 3 au 28 octobre 2018, sur le thème « Jeunesse, foi et discernement vocationnel. »

6- La Conférence Épiscopale du Bénin a reçu le couple Cyro Cyra Séké venu présenter le Festival international des familles (Festifa) qui se tiendra à Cotonou, les 4, 5 et 6 mai 2018. Elle encourage les fidèles catholiques à participer à cet événement pour la redécouverte et la promotion des valeurs de la famille chrétienne catholique.

7- Tout au long de leurs travaux, les Évêques du Bénin ont reçu en audience plusieurs personnalités. Mentionnons entre autres :

– Père Julien Efoé-Pénoukou, Président de l’Occg (Observatoire chrétien catholique de la gouvernance) ;

– Une délégation du Bureau national des supérieurs majeurs des instituts religieux et des Sociétés de vie apostolique au Bénin ;

– Une délégation de l’Alliance Biblique du Bénin ;

– Monsieur Jean-Baptiste Mamah, Président de l’Ong  » Pax Alaafia. »

Aux termes de leurs travaux, les Évêques ont prié ensemble pour le Bénin afin que règnent toujours et partout la paix, la concorde et la tolérance réciproque entre ses fils et filles.

Que Dieu bénisse et protège le Bénin !

Cotonou, le 26 janvier 2018

 

 Mgr. Victor Agbanou

Evêque de Lokossa

Président de la Ceb