Spread the love

Kponjesu-Amos-HounsaLes actes de violences qui ont marqué les élections législatives du 28 avril 2019 continuent de susciter des réactions. A la suite de certaines autorités morales et religieuses, les responsables de l’Eglise protestante méthodiste du Bénin sont également montés au créneau pour déplorer la situation. A travers une lettre pastorale, l’Empb et le Conseil œcuménique national des églises du Bénin ont désapprouvé les violences et fustigé la destruction des infrastructures. La lettre a été rendue publique le lundi 06 mai 2019 au temple méthodiste de Guinkomey par le président de l’Epmb et du Coneb, son Eminence Rév. Dr Kponjesu Amos Hounsa. Lire l’intégralité de la lettre.

Lettre pastorale de l’église protestante méthodiste du Bénin et du Conseil œcuménique national des églises du Bénin face à la situation subséquente aux élections législatives d’avril 2019

 Chers frères et sœurs, chers compatriotes, Construisons notre pays avec le dialogue et la paix sans la violence.

Vivons d’Esperance !

La paix soit avec vous et avec notre pays, le Bénin, au nom puissant de Jésus-Christ, notre Seigneur et sauveur, notre Seigneur et Sauveur. Amen !

Au lendemain des élections législatives du 28 avril 2019, notre pays a été fortement secoué par des actes de violence et de vandalisme dans certaines villes notamment à Cotonou et à Kandi, occasionnant beaucoup de dégâts matériels et physiques. Ces actes de vandalisme et de violence n’honorent pas notre pays pourtant reconnu depuis toujours comme un havre de paix et un modèle de démocratie en Afrique et dans le monde. Pour l’amour de notre Dieu créateur, que chacun se calme et recherche la Paix comme le demande le prophète Jérémie : « Recherchez le bien de la ville où vous habitez, et priez l’Eternel en sa faveur, parce que votre bon-heur dépend du sien » Jérémie 29 :7.

L’Eglise Protestante Méthodiste du Bénin (Epmb) et le Conseil Œcuménique National des Eglises du Bénin (Coneb) :

 1. Expriment leur compassion, soutien moral et spirituel aux vic-times des actes de vandalisme, ainsi qu’à leurs familles et à tout le peuple béninois ;

 2. Condamnent et désapprouvent la violence, sous toutes ses formes. Car la colère et la violence n’ont jamais rien construit, ni créé, mais ne font que détruire. C’est dans la Paix, dans la Quiétude et dans la sérénité, que, main dans la main, par le dialogue, nous trouverons dans notre génie propre, les solutions pour poursuivre résolument la construction de notre patrie commune, dans l’ordre et l’harmonie. L’epmb et le Coneb sont pro-fondément attristés par l’éruption  de violence et de colère qui se sont emparées de notre mère-patrie, au lendemain des législatives du 28 avril 2019. Arrêtons les scènes de désolation et les propos qui incitent à la vio-lence. Voici maintenant le temps du salut ! Voici maintenant le temps de la paix des braves.

 3. Fustigeant les actes de vandalisme et la destruction des infrastructures érigées pour le mieux-être de la population,

 4. supplient chaque fille et chaque fils de notre pays, à quelque bord so-ciopolitique qu’il appartienne, quelle que soit la cause de son ressenti-ment, de rejeter dès à présent la colère pour retrouver son calme, de tour-ner dos à la violence pour être un artisan de paix, à la lumière de Mathieu 5 : 9 « Heureux les artisans de paix car ils seront appelés fils de Dieu »

 5. décident que les journées de mardi 07 et vendredi 10 mai 2019 soient observées comme journées de jeune et de prière pour la paix dans toutes nos communautés.

 6. Comme nous vous y exhortons déjà dans le message que nous avions adressé le 11 avril 2019, par la foi nous croyons que le meilleur reste toujours possible pour chacun, pour tous, et pour le pays, et rien n’est jamais définitivement compromis ou perdu pour les enfants de Dieu. Ne soyons pas comme les gens qui n’ont point d’espérance. Car il y a encore de l’espoir pour notre pays, et pour toutes les forces sociales et politiques qui sont à son service.

 7. C’est animés de cette foi et de cette espérance, que l’Empb et le Coneb, lancent un vibrant appel, à tous les leaders politiques de notre pays de tous les bords, pour qu’ils accueillent avec l’ouverture requise, les tenta-tives de médiation que l’Eternel notre Créateur, va inspirer aux esprits de bonne volonté, dont l’Epmb et le Coneb pour réconcilier les cœurs, afin que notre Nation poursuive sa quête de démocratie et de bonheur, dans la paix.

 Que Dieu accompagne notre cher pays le Bénin et toute la classe politique dans la paix et inspire toujours le Chef de l’Etat. Amen !

 Fait à Cotonou le 6 mai 2019

Son Eminence Rév. Dr Kponjesu Amos Hounsa

 Président de l’Epmb et du Coneb