Spread the love
Le minitre Safiou Affo prêt à en découdre jusqu'au bout avec la Fédération de football
Le minitre des Sports veut en découdre avec la Fbf

Après avoir reçu le quitus du Conseil des ministres pour retirer l’agrément accordé à la Fédération béninoise de football (Fbf), le ministre des Sports, Safiou Idrissou Affo, ne s’est pas arrêté. Hier, il a poussé un peu plus loin le bouchon en envoyant deux arrêtés à l’instance nationale. Le premier portant retrait de l’agrément à la Fbf et le second demandant la fermeture du siège de la Fbf situé à Djassin (Porto-Novo). Sur place, le secrétaire général adjoint du ministère des Sports et le conseiller juridique du ministre, qui étaient porteurs des deux arrêtés, ont demandé aux fonctionnaires de la Fbf de vider les lieux et de remettre les clés. Mais le secrétaire général de la Fbf, Bruno Dossou, a exigé avant toute action, la présence d’un huissier de justice. Finalement, les deux émissaires du ministre sont repartis sans avoir eu gain de cause. Selon des témoins, le siège de l’instance dirigée par Augustin Ahouanvoèbla a été longtemps militarisé hier avec la présence des deux émissaires du ministre des Sports.

En posant cet acte, Safiou Idrissou Affo en rajoute aux éléments constitutifs d’une ingérence politique dans les affaires du football. En effet, la Fifa a toujours protégé ses associations membres et fait de la maison du football (le siège de la Fbf a été construit sur financement de l’instance faitière, ndlr), un lieu inviolable. Ce que le ministre ne sait peut-être pas. Il est sans doute mal conseillé dans cette affaire. D’autant que le Bénin court le risque d’être suspendu par la Fifa.

Selon nos informations, la Fbf devrait déjà faire le point de la situation à l’instance internationale présidée par Sepp Blatter et attend les directives de l’instance internationale. En attendant, le président Ahouanvoèbla pourrait être emmené à faire une sortie médiatique pour situer l’opinion publique.

 Epiphane Axel Bognanho