Spread the love

sceau de la justiceChaque histoire de viol à la Cour d’Assises de Cotonou porte sa marque de douleur et de pudeur. Celle d’hier a appelé à la barre le nommé Valentin Aïkpé. Il lui est reproché de tenter d’imposer des relations sexuelles à la fillette G. R. âgée de 5 ans au moment des faits. Le récit du ‘’drame’’ remonte au 28 août 2011 à Houègbo Agbotagon commune de Toffo. Ce jour-là, G. R. a été envoyée par sa mère récupérer la bassine de farine de maïs chez le meunier. La fillette s’est donc rendue sur ses pas. Au moulin, elle fit la commission au meunier et lui remit l’argent de la prestation. Il ne restait donc qu’à prendre la farine de maïs avant de se rendre à la maison. Mais voilà. Le meunier ne la laissera pas partir.  Sans préambule, il se jeta sur elle et mit en branle sa stratégie de viol. C’est alors que le propriétaire des lieux qui était fortuitement  de passage le surprit. Coup de chance pour la fillette pourrait-on dire, mais elle ne s’en est pas vraiment sortie indemne. En voulant lui faire son bain habituel du soir, sa mère constata du sang. Interrogée, elle relata les faits. Valentin a donc entamé l’acte. Interpellé et inculpé de crime de viol, l’accusé d’hier a reconnu les faits, mais a  nuancé à l’interrogatoire. Entre-temps, la victime a été conduite à l’hôpital puis traitée par la médecine traditionnelle.  G. R. selon les témoignages, a passé trois ans sans marcher avant de recouvrer progressivement ses sens. Selon sa génitrice, sa croissance a été lente et elle fait souvent l’objet de malaises récurrents. A la barre hier, Valentin n’a pas reconnu les faits. Le Ministère public représenté par le Procureur de la République, Gilbert Togbonon, a requis 10 ans de travaux forcés. Son avocat Brice Zinzindohoué a plaidé la clémence. La Cour a condamné l’accusé à 10 ans de travaux forcés. L’arrêt de renvoi a requalifié l’infraction de viol en tentative de viol. Au civil, l’avocat de la victime Me Agathe Affougnon a demandé 5 millions de Fcfa de dommages et intérêts. Le Ministère n’a pas trouvé d’objection et la Cour a retenu le montant sollicité.

 HA