Spread the love
Selon Holo, les élections constitutionnelles auront lieu à bonne dates
Selon Holo, les élections constitutionnelles auront lieu à bonne dates

Les échanges avec la presse, dans le cadre du séminaire sur le « contentieux électoral, ont été poursuivis ce mardi 23 décembre 2014. En réponse aux inquiétudes portant sur la tenue à bonne date des élections, le président de la Cour, Théodore Holo, a rassuré de la tenue des législatives pour avril 2015 et de la présidentielle pour mars 2016. Et ceci par respect pour la Constitution qui a fixé en ses pages les délais.

Le président de la Cour constitutionnelle, Théodore Holo tient à l’organisation à bonne date des élections. En dépit des tergiversations du gouvernement, de la confusion qu’entretient le Conseil d’orientation et de supervision avec l’instabilité des dates pour la livraison de la liste électorale, le président de la Cour donne l’assurance que rien n’empêchera, en avril 2015, l’élection des députés et celle du nouveau présent de la République en mars 2016. Pour le président de la Cour constitutionnelle, la Haute juridiction, en tant que garante de la Constitution, veille à son respect strict. Répondant à une préoccupation relative aux injonctions à donner aux institutions impliquées dans le processus de confection de la liste électorale, à l’effet de les contraindre à l’action, Théodore Holo est resté imperturbable. Pour lui, les actes de la Haute juridiction n’interviennent pas sur la base des sentiments ou des humeurs. En tant que régulateur du fonctionnement des institutions de la République, la Cour est astreinte elle-même, au respect de la Constitution pour ne pas outrepasser ses prérogatives. En conséquence, la Cour est consciente de son rôle, et interviendra au moment opportun pour remettre les choses en ordre. Dans tous les cas, et pour ce qui concerne l’élection des députés, M. Holo a martelé que la nouvelle législature s’installera le 15 mai 2015. « Un nouveau président de la République prêtera serment le 06 avril 2016 », a-t-il signifié.

 Jean-Claude Kouagou