Spread the love
topsecret« Maman » promet une réplique foudroyante
 Aussitôt rentrée, aussitôt repartie, la présidente fondatrice du parti des « Houézèhouè »  était entre deux avions, Lomé-Cotonou-Abidjan, et donc  n’a pas eu le temps d’assister aux évènements d’Abomey.  Alors que le couple Soglo était revenu de la capitale togolaise à bord d’un avion spécial du président togolais qui l’a invité, l’épouse a  continué sur Abidjan et  n’a donc pas vécu la mise à l’écart de son fils du parti.  Commandant  à  bord de l’appareil Rb,  ce dernier a été flingué en plein vol à cause de ses errements dans le pilotage de l’Airbus familial flanqué « Rb ». Mais pour la propriétaire, informée plus tard, l’ordre sera rétabli et la réplique sera foudroyante. Selon elle, c’est que les enfants s’amusent.
 Juste une stratégie au sein de l’alliance
 Exclu de sa famille politique pour avoir violé le principe de la discipline du parti lors du vote portant recevabilité ou non du projet de révision de la constitution, l’élu du peuple n’était vraiment pas loin de ceux qui ont prononcé son exclusion. Beaucoup ont cru qu’après la sanction à lui infligée, il s’est emmuré dans son coin, et qu’il était coupé de toute activité du parti. Erreur ! L’intéressé recevait toutes sortes de visites des barons de l’Alliance, soit pour le soutenir, soit pour le mettre au parfum des décisions prises lors des réunions. Sa sanction tient donc lieu d’une stratégie mise en place pour rassurer le chef de l’Etat du soutien de l’Alliance et surtout de son leader à ses actions dont il est devenu l’un  des chantres les plus en vue.