Spread the love

top-secret20179 milliards Fcfa de dettes

 Saisie pour non-respect des engagements et surtout pour un endettement d’environ 9 milliards de Fcfa, l’usine d’égrenage de coton de Mci Sa sera vendue à la criée. L’Etat béninois qui l’a demandé aura-t-il raison? La justice s’y penche suite à la requête de Mci qui s’y oppose. C’est dans ce cadre  que   la société Marlan’s  cotton industrie (Mci)  appartenant à l’homme d’affaires, Martin Rodriguez  et l’Etat  béninois sont attendus ce jour, lundi 11 septembre 2017  à la Chambre des Criées du Tribunal de première instance de Parakou. L’action en cours avait été suspendue en attendant le verdict de la Haute juridiction béninoise, saisie d’une requête par à travers laquelle Mci soulève une exception d’inconstitutionnalité. Mais la Cour a jugé irrecevable la requête. Du coup, le juge en charge  du dossier  va se permettre de poursuivre  l’audience dès ce jour. Cette journée  risque d’être décisive. Comme on le dit, tout dépendra du juge  puisqu’il a le dernier mot.

 Téléchargement à 80%

 On l’a dit et redit. Depuis son retour des congés, le chef de l’Etat a repris du poil de la bête et ne lâche plus son bloc notes et son stylo pour composer sa nouvelle équipe gouvernementale. Selon les dernières informations, le chef de l’Etat procède aux derniers réglages  et serait même à plus de 80% de téléchargement. Prenant tout son temps et travaillant dans la plus grande discrétion, le chef de l’Etat a déjà son équipe, mais il veut s’assurer d’avoir fait de bonnes pioches. En dehors du fait qu’il ne laisse pas les mains libres aux leaders de lui imposer des récipiendaires, il s’assure que ses propres choix répondront à deux critères. Premièrement, il veut qu’ils soient capables de booster le Programme d’actions du gouvernement et deuxièmement, son souci c’est d’avoir des ministres qui ont une base électorale qui pourront  lui rester fidèles, même  élus députés à l’Assemblée nationale lors des prochaines élections législatives.