Spread the love

top-secret2017Radiés pour vol

 Une grosse affaire de détournement de fonds secoue une société de fabrication de boissons basée à Cotonou. En effet, un réseau composé d’employés et de clients de la structure usent des moyens et de pratiques frauduleux pour faire passer des marchandises qui échappent au circuit normal et à la Direction.  Alors que la distribution des boissons produites a été reprise en main par la société à travers une nouvelle direction créée, des agents ont profité de ce changement pour commettre leur forfait. Depuis que le pot aux roses a été découvert, les  auteurs ont pu mobiliser une partie de l’argent. Mais cela n’a pas empêché que des sanctions tombent. Les mis en cause ont reçu des lettres de licenciement sans aucune autre forme de procès.

 Faiseurs de grèves

 Les bureaux de la maison des travailleurs ne désemplissent plus depuis qu’on a entendu « plus avis de grèves ». Les concertations s’enchaînent pour soi-disant peaufiner les stratégies. A la manœuvre, des leaders syndicaux appuyés par des hommes qui, nuitamment, rasent les murs pour honorer leurs promesses auprès des faiseurs de grève. Tout porte à croire que la grande masse, flairant la présence du nerf de la guerre dans  les locaux, n’est pas prête à aller au front si sa part du gâteau n’est cédée. En prévision à d’éventuelles défections, les organisateurs recrutent d’autres marcheurs.