Spread the love

top-secret2017Curieux silence des actionnaires

 Où sont passés les actionnaires d’une banque de la place? La question est d’actualité  et elle suscite la curiosité dans le monde des affaires et celui des banquiers. Annoncé en difficulté puis racheté par l’Etat, l’établissement est orphelin de ses actionnaires qui se sont mués dans un silence qui en dit long. Pourtant, pour la plupart, ils sont  de nationalité  béninoise, jouissant d’une notoriété publique pour avoir été aux affaires. S’ils n’ont pas  réagi en de pareilles circonstances, il y a quelque chose qui ne va pas et on doit se poser des questions. D’où provient l’argent qu’ils ont déposé ? Qui  sont ces actionnaires  qui préfèrent se cacher alors qu’ils sont accusés d’être à la base des difficultés de l’établissement ? Pour peu que l’on sache,  nombre d’entre eux sont déjà cités dans les affaires de détournement de deniers publics. Est-ce que la banque a servi à déposer l’argent volé ? Peut-être. La récupération de la Banque par l’Etat central  a donc un but précis.

 Chez le voisin de l’ouest

 La situation sans cesse dégradante chez le voisin de l’Ouest inquiète de plus en plus les dirigeants de la sous-région. Selon des sources diplomatiques, les émissaires de l’Onu dépêchés pour trouver une solution à la crise n’auront pas la tâche facile et devront retrousser leurs manches pour parvenir à un début de résolution. Chaque jour, la situation prend de l’ampleur et la mobilisation dans la rue devient contagieuse. De nouveaux manifestants se rallient à la cause de l’opposition qui tient dur comme fer, estimant que le départ du président est non négociable. Pour le moment, on assiste à  un dialogue de sourd entre les deux parties et l’opposition qui n’est pas encore disposée à entamer les négociations. Pendant ce temps, c’est l’état de veille permanente au niveau des Forces de défense des pays limitrophes. Les services de renseignements de ces pays et des puissances étrangères ne dorment pas aussi face à la situation.