Spread the love

top-secret2017Une marche …

Une marche de protestation contre le pouvoir en place va se dérouler ce jour dans la ville de Cotonou. Les  autorités en place ont donné leur accord de principe, tout en modifiant l’itinéraire. De la Bourse du travail, les marcheurs passeront par le Boulevard des Armées, l’Etoile rouge,  Vodjè, Mosquée Cadjèhoun, derrière la Poste de Cadjèhoun, ministère de l’Agriculture et ministère du Plan.   Seulement, les organisateurs qui ne sont rien d’autres que les leaders syndicaux ne sont pas parvenus à convaincre un grand nombre de syndiqués à se joindre au mouvement. Plusieurs syndicats de taxi-moto invités se feront représenter par leurs responsables. Les militants à la base ont décidé de boycotter la marche. Les enseignants, dans leur grande majorité, ne sont pas sur la ligne de départ. Les fonctionnaires de l’Administration publique sont très réticents à répondre à l’appel de leurs organisations syndicales. En fin de compte, les leaders syndicaux seront plus nombreux que les syndiqués. On entendra des slogans hostiles au régime, mais tout cela n’est que de la manipulation et un chef d’œuvre de l’opposition dont la participation est et sera visible.

Surgir à tout moment

Au Palais de la Marina, le maître des lieux poursuit normalement ses activités ordinaires. Réunions restreintes et élargies, audiences. Tout ceci se passe comme si le chef a jeté dans l’oubli son envie de réformer son équipe gouvernementale. Erreur. Le sujet est toujours à l’ordre du jour, mais l’homme, dont on ne peut prédire les faits et gestes à venir, joue avec la psychologie de ses ministres et des partis alliés. Désormais craint, il joue bien avec la stratégie qui consiste à surprendre tout le monde, a confié un proche collaborateur du président. Surgir à tout moment, telle est la stratégie qu’il compte utiliser pour annoncer la liste des récipiendaires. Une chose est sûre, il a terminé son casting et rien ne devrait l’empêcher de remanier. Ce qui l’oblige à le faire, c’est les fauteuils vides à occuper.