Spread the love

topsecretL’ancienne Dg Impôt persiste et signe

Victime expiatoire de l’influence et des accointances qu’avait le roi de la volaille au sein de l’appareil d’Etat, sous Yayi Boni, l’ancienne Dg des impôts maintient sa position en ce qui concerne le redressement fiscal de 14 milliards de francs Cfa adressé à l’opérateur économique sous le régime défunt. « Si ce dossier était à reprendre, je suis prête à démontrer qu’il s’agissait bel et bien d’un travail professionnel,  sans parti pris et sans aucune intention de nuire » a-t-elle dit. Aujourd’hui à la retraite, elle a été écoutée hier au Tribunal de Cotonou en tant que témoin dans le procès qui oppose le roi de la volaille aux organes de presse et au Groupement des importateurs produits congelés. Ceux-ci l’accusent d’avoir instauré une concurrence déloyale en raison des exonérations  à lui accordées par l’ancien régime. Prétextant laver son honneur face à ces accusations, il a porté plainte devant les tribunaux  contre les médias et ses accusateurs. Après le témoignage éloquent de l’ancienne Dg/Impôts, la vérité n’est plus  loin.

Le grand absent de la messe de Porto

L’agréable surprise que le Frère Melchior avait secrètement concoctée à ses hôtes de marque, lors de sa grande messe à Agbokou à Porto-Novo, comportait entre autres, la présence effective de l’ancien président-maire et  de son épouse à cette rencontre. Mais hélas. Le Frère Melchior a cru devoir obtenir leur accord, mais il s’est trompé. Et pourtant, précédemment à défaut de « Maman », toute la fratrie Soglo  s’était précédemment rendue au refuge du Pèlerin. Qu’est-ce qui a pu convaincre l’ancien président-maire et ses deux fils à effectuer le déplacement de Djrègbé ? Le Frère Melchior  a  sans doute pris pour  prétexte le fait d’avoir  célébré Maman Rosine après son  implication dans le rejet de la prise en considération du projet de révision de la Constitution. Car, il fallait bien ça pour faire déplacer cette grande figure du pays. Il fallait peut-être trouver le même morceau pour  les convaincre à participer à la messe de Porto-Novo.