Spread the love

topsecretEnquêtes sur les faux diplômes

Le Front de Elias enquête dans des sociétés et offices d’Etat sur les faux diplômes. L’opération n’est pas du goût des agents encore moins de leurs responsables, car ils estiment que cette structure n’a pas compétence pour y enquêter. Loin de s’en émouvoir, le Front a poursuivi ses investigations qui ont révélé d’autres soupçons dans l’administration. Pour s’assurer de leur véracité, il s’est rendu dans les universités privées qui ont eu à délivrer les fameux diplômes. Les choses  semblent se compliquer à ce niveau, car l’administration de ces établissements ne fait pas le jeu des enquêteurs.

Concertation entre Léhady et les Zémidjan

L’opération initiée par les forces de l’ordre pour détecter les porteurs de faux numéros dans le rang des conducteurs de taxi-moto a été diversement appréciée. Organisée la semaine dernière, elle a permis d’appréhender des conducteurs indélicats qui exercent avec de faux numéros. Alors qu’elle a été soutenue par des syndicats de zémidjan, cette opération n’a pu aller à son terme. Les agents contrôleurs étaient allés au-delà de leur mission en improvisant le contrôle des cartes. L’opération a provoqué la vive réaction des conducteurs qui ont voulu en découdre avec les forces de l’ordre. Dans la foulée, un groupe de zémidjan s’est constitué et a décidé d’aller se plaindre à Léhady  et exiger que l’initiative ne reprenne plus. Un autre groupe a sollicité une audience auprès de Léhady pour sans doute défendre une position contraire.