Spread the love
top-secret2017La diplomatie sans répit 
 Au ministère des Affaires étrangères, le chef de la diplomatie béninoise et ses collaborateurs  travaillent sans répit sur plusieurs dossiers parfois jusqu’à des heures tardives. Confiés aux diplomates avertis, le pèlerinage annuel en terre  sainte de la Mecque et la visite au Bénin, du 12 au 14 juillet  de la présidente de la Fédération helvétique sont traités avec une attention  particulière et un regard pointu. Ce ne sont pas les seuls dossiers qui sont traités avec autant de rigueur et de professionnalisme  depuis l’arrivée du nouveau ministre, mais sur les deux, les diplomates travaillent depuis quelques temps sans discontinuer. En retour, ils réclament des primes pour les heures supplémentaires, mais on ne connait pas encore la réponse du ministre, plus que jamais engagé pour améliorer l’image de la diplomatie béninoise.  Auréolé d’un bilan positif indéniable en moins de deux ans d’exercice, le chef de la diplomatie pourrait s’autoriser à encourager ses collaborateurs à maintenir le cap.
 Le maire déchu croit à un retournement de situation
 Flingué en plein vol, le maire de la cité des « Kpassè » n’a pas encore consommé sa défaite et espère  reprendre les commandes  de l’appareil. Après avoir pris le devant de l’action judiciaire pour saisir la Cour suprême au sujet de sa destitution, il tente vaille que vaille, de convaincre d’autres conseillers dont il a encore le soutien à lui emboîter le pas, en sollicitant la même juridiction. Régulièrement  en contact avec ses avocats, il prépare un coup et rassure ceux qui l’écoutent sur un possible retour aux affaires. Ne lésinant sur aucun moyen, il consulte sans cesse les astres, d’où il tire les motifs de ses assurances. De plus, il prend des instructions auprès de certaines figures politiques, qui le poussent à  ne pas croiser les bras. Mais, tout cela ne semble pas tourner en sa faveur, au regard de ses difficultés à réunir les éléments irréfutables pour renverser la situation.