Spread the love
top-secret2017Reprise des opérations de la libération des emprises de l’Etat
  Les opérations de la libération des emprises de l’Etat illégalement occupées reviennent au galop. Après le nettoyage des lieux dans les grandes villes, le gouvernement veut reprendre  avec le déguerpissement. Cette fois-ci, pas de quoi s’inquiéter ceux qui sont déjà chassés des trottoirs et autres espaces publics, mais les occupants de la côte du Littoral. Leur déguerpissement prévu pour ce mois, sera suivi du lancement des travaux d’aménagement de la côte. Ce projet piloté par le ministère des cadres de vie et du développement durable a pour finalité de rendre attrayante la côte à travers d’importants investissements consacrés  aux grands travaux de commodité et de construction d’infrastructures. Selon nos informations, la mairie de Cotonou devrait se frotter les mains, puisqu’à la fin des travaux, les opérations qui exploiteront paieront des taxes à la municipalité.
 Jeu de chaise musicale à la police
 Admis à faire ses droits à la retraite depuis ce 1er juillet, le commissaire central de la ville de Cotonou, a cédé son prestigieux fauteuil à son adjoint, et le vide laissé par ce dernier a été comblé par le Chef de la Police judiciaire de la même structure. La hiérarchie a fait également appel au commissaire d’Agla, dans le 13ème arrondissement de Cotonou pour prendre les commandes de la Police judiciaire du commissariat central de Cotonou. Changement également intervenu et suivi de passation de service hier à la tête du commissariat de Tokplégbé, dans le 1er arrondissement. Un nouvel homme a été promu en remplacement d’un autre promu au Commissariat spécial de Hillacondji en qualité de commissaire adjoint à la principale.