Spread the love
top-secret2017Licenciement dans un groupe de presse
Très mauvaise nouvelle pour des salariés d’une grande maison de presse. Ils pourraient perdre  leurs emplois  d’ici à la fin du mois. Le propriétaire du groupe a déjà lâché l’information dans certains cercles et cela n’a pas échappé à des indiscrétions. La principale raison évoquée est la rareté des ressources financières pour faire face à la masse salariale du personnel. C’est pour cela qu’il envisage de dégraisser son effectif. Le plan de suppression d’emplois devrait toucher environ une vingtaine de personnes. Après la fermeture de certaines agences du groupe, la prochaine cible est déjà connue. A l’opposé de cette situation, les choses s’annoncent plutôt bien dans un autre groupe de presse, où des places attendent de jeunes qui désirent faire connaître leurs talents. Déjà les candidats se bousculent pour déposer leurs dossiers à Mènontin.
Un ancien député s’installe dans le Golfe ?
Leader dans la 23ème circonscription électorale, ancien député et homme d’affaires réputé pour sa générosité, il a  coupé les amarres avec sa base et surtout sa formation politique dont il est pourtant le fondateur. Depuis plusieurs mois, l’influent homme politique a quitté sa terre natale pour s’installer dans les Emirats arabes unis sur le Golfe Persique plus précisément dans la ville de Dubaï.  C’est là où il mène  sa vie, parfois avec ses enfants qui lui rendent souvent visite sans oublier ses deux épouses. Une vie à l’abri des crocs-en-jambe des adversaires politiques et des pièges à n’en point finir. Après l’amère expérience de son séjour carcéral à Cotonou et de son implication sans succès dans la campagne présidentielle de 2016 aux côtés du candidat de Yayi, il s’est autorisé une retraite politique qui l’a éloigné de toutes activités.