Spread the love
La gestion du maire d’Abomey Calavi passée à la loupe

Le Préfet du département de l’Atlantique, Jean-Claude Codjia, a débuté lundi 15 octobre 2018 sa tournée annuelle dans les Communes sous sa tutelle, au titre l’année 2018. A Abomey-Calavi, le maire Georges Bada lui a fait le bilan de sa gestion tout en lui présentant les difficultés auxquelles il est confronté, avec son Conseil communal. 

Le maire Georges Bada, parlant de sa gestion de la Commune, a déclaré que le Conseil communal et les autres commissions de la Commune fonctionnent normalement et que les élus locaux jouent pleinement leurs rôles. L’administration communale fonctionne bien, a-t-il ajouté. Comme réalisations, il a cité entre autres la construction de la maison du peuple qui est en cours d’exécution à la mairie. Quant aux défis à relever, le maire Georges Bada a cité la mobilisation de ressources pour éponger les dettes de la mairie et acheter des matériels lourds pour le développement de la Commune. Il a, pour cela, sollicité l’assistance du préfet à leurs côtés. Comme attentes de la population, il y a entre autres l’achèvement des voies en chantier dont la boucle Calavi-Kpota, Houèdo, Hèvié, et le crédit de microfinance qui tarde à devenir une réalité. A cela s’ajoutent les crises dans la corporation des centrales syndicales des transporteurs celles dans le camp des responsables de Egoun goun « les revenants » dont le dénouement sera une bouffée d’oxygène pour la population et les parties en conflit.

Les différents projets du Programme d’actions du gouvernement, notamment l’asphaltage, la construction de la route de la pêches et autres pour le compte de la commune ont été abordés, de même que la fermeture des clinques exerçant dans l’illégalité, l’usage des sachets biodégradables et la question de micro crédits aux plus pauvres, ont fait l’objet de présentation, de sensibilisation par les directeurs départementaux , au cours de laquelle ces derniers ont invité la population à la patience et au soutien du Pag pour le bonheur de la Commune.

Le préfet du département de l’Atlantique, prenant la parole, a félicité le Conseil communal pour la bonne gestion de la Commune avant d’inviter les autorités communales à redoubler d’ardeur pour que soient propres leurs cadres de vie. Il a ensuite exhorté les uns et les autres au respect des textes dans la gestion des problèmes fonciers et des crises au sein de certaines corporations.

Abdourhamane Touré