Spread the love

Biaou AïninLe préfet du département de la Donga, Eliassou Soulémane Biaou Aïnin, a effectué du 7 au 11 décembre 2018 sa tournée statutaire au titre de l’année 2018 dans les quatre Communes sous tutelle. Le thème principal du périple préfectoral porte sur la transhumance.

La tournée a démarré le jeudi 7 décembre 2018 par le chef-lieudépartement où la délégation a été reçue au centre des jeunes et loisirs de la Commune de Djougou. Le maire de la Commune Abraham Abischaï Akpalla s’est réjoui du thème principal choisi par l’autorité préfectorale pour sa tournée statutaire. La transhumance étant un phénomène qui crée l’insomnie aux gouvernants locaux, l’exposé de ce thème permettra aux différents acteurs de mieux jouer leur rôle pour une cohabitation pacifique. Il a rappelé les évènements de triste mémoire de l’arrondissement de Onklou où des pertes en vies humaines ont été enregistrées suite à un affrontement entre agriculteurs et éleveurs. Pour le maire de Djougou, les agriculteurs et les éleveurs doivent cohabiter pacifiquement dans l’intérêt supérieur des populations.Tout comme à Djougou, à Copargo, Ouaké et Bassila, au-delà de l’exposédu capitaine Ahmed Tadé de l’inspection forestière de la Donga sur la composition, le fonctionnement et le rôle des comités locaux de transhumance, d’autres questions de développement ont été abordées. Il s’agit de l’électrification rurale, l’adduction d’eau villageoise, la réfection des pistes de desserte rurale, le chômage des jeunes et l’éducation. Selon le préfet Eliassou Soulémane Biaou Aïnin, à travers les projets et programmes ambitieux du chef de l’Etat, les conditions de vie et de travail des Béninois vont progressivement s’améliorer. Il a sollicité le soutien etl’accompagnement des populations autour du chef de l’état. Le préfet de la Donga, pour finir, a instruit tous les maires sous sa tutelle aux finsde créer des lignes budgétaires pour faire fonctionner les comités locaux de la transhumance et faire par semaine des rapports sur la situation de la transhumance dans leurs localités.

 

 Emmanuel Akakpo

(Br Atacora-Donga)