Spread the love

Gounigan UpApporter au  dernier citoyen de la 2ème circonscription électorale en générale et  de la Commune de Gogounou en particulier l’information concernant l’Union progressiste (l’Up). C’est la mission que s’est assigné le maire de Gogounou,  Moutawakirou Gounignan. Ainsi, au lendemain du congrès constitutif de ce grand rassemblement politique en décembre dernier, le locataire de l’hôtel de ville de Gogounou, membre fondateur de l’Union progressiste  est  au front. Après les arrondissements de Bagou,  de Sori et de Gogounou centre, il est allé à la conquête des militants de l’arrondissement  Gounarou. C’était le samedi 12 janvier dernier. Devant toute la population en liesse,  l’élu communal  a expliqué de long en large et dans les moindres détails  la vision, la mission et les attributs du parti. En langue nationale baatonou, il a aussi mis l’accent sur  les attitudes et aptitudes à avoir pour ne pas se laisser surprendre par l’adversaire politique. Selon lui, adhérer à l’Union progressiste, c’est faire le choix de l’unité nationale, le choix de l’avenir de la jeunesse et le choix de la stabilité. Déjà à l’ombre du géant baobab de l’Union progressiste, les militants conviés à cette réunion d’information ont exprimé leur engagement  d’accompagner et soutenir les actions du président Talon pour le développement économique durable de leur commune. Ils ont également fait l’aveu de ramener les indécis sous le baobab. Au regard de l’enthousiasme qui a caractérisé les élus communaux et locaux, les jeunes, les femmes, les têtes couronnées, les  sages et notables présents à ce rendez-vous il a lieu de dissiper ses inquiétudes. A l’issue du périple, Moutawakirou Gounignan s’est dit comblé puisque selon lui, Gogounou et par ricochet la 2ème circonscription électorale est acquise au profit de l’Union progressiste. Cependant, il n’entend pas dormir sur ses lauriers. Après le retissage, il procèdera à l’installation des différents organes du parti dans les villages, les arrondissements et au niveau de la commune. Ceci marquera le début du travail de fourmi qui va se faire pour toucher tous les militants à la base en vue de l’élargissement du parti.

Z. T
(Br : Borgou-Alibori)