Spread the love
Acep-Agbangnizoun
Photo de famille des membres d’Acep d’Agbangnizoun

Une délégation de l’Association des consommateurs d’eau potable (Acep) de la commune d’Agbangnizoun, conduite par le chargé du projet Paepa, Etienne Akoho, était, les mardi 29 et mercredi 30 septembre 2015, dans les Communes d’Athiémé et de Houéyogbé dans le département du Mono. L’objectif pour eux était de s’enquérir des expériences vécues par leurs collègues desdites Communes dans la gestion des ouvrages d’Adduction d’eau villageoise (Aev). A Athiémé où la délégation a démarré sa tournée, la satisfaction était totale. Les membres d’Acep de cette Commune ont donné les informations nécessaires. Ils ont, selon, Etienne Akoho, montré à leurs hôtes tout ce qu’ils savent de la gestion des plaintes des consommateurs d’eau potable des adductions d’eau villageoises et leurs stratégies à régler les litiges. « Les échanges ont été vraiment très fructueux. Ils ont permis à l’Acep d’Agbangnizoun de renforcer ses capacités en matière de gestion des plaintes des consommateurs d’Aev », a-t-il ajouté. Pour le président de l’Acep d’Agbangnizoun, Germain Gblangoun, la tournée a été très enrichissante. Il a fait remarquer qu’elle leur a permis de mieux s’informer sur les techniques de gestion des revenus que les Aev procurent. « Nous avons été très bien accueillis. Nous avons constaté que tous les Acep d’Athiémé et de Houéyogbé travaillent en synergie avec les autorités communales pour la bonne gestion des Aev. Nous promettons mettre en application toutes les connaissances reçues chez nous à Agbangnizoun », a-t-il conclu.

 Claude Ahovè

(Br Mono-Couffo)