Spread the love
Bruno-Amoussou
Amoussou apaise les militants à la base

La crise qui secoue le Parti social démocrate (Psd)  préoccupe son fondateur. Accompagné d’une forte délégation, le président Bruno Amoussou a entamé hier, lundi 3 juillet 2017, une tournée dans le département du Couffo pour expliquer aux populations et militants les dessous de la crise qui divise le parti.  

C’est en éclaireur que Bruno Amoussou est allé entretenir les populations du Couffo. Selon lui, le président déchu, Emmanuel Golou, a trahi les militants  en refusant de faire la promotion des jeunes. « A plusieurs reprises, je lui ai demandé d’envoyer la liste des jeunes diplômés sans emploi du Couffo pour qu’ils soient promus. Mais il ne l’a jamais fait. Pire, je lui ai demandé d’envoyer les documents et procès verbaux portant son élection au Ministère de l’intérieur, mais il ne l’a jamais fait », a-t-il fustigé. Et comme si cela ne suffisait pas, l’ex-président du Psd, Emmanuel Golou a tenté d’organiser un congrès malgré qu’il soit destitué. Pour le président Bruno Amoussou, il ne fallait pas le laisser faire,  car cela risquerait de créer des troubles à l’ordre public. C’est la raison pour laquelle il a demandé à la justice de suspendre cette initiative de EmmanuelGolou. « Je n’ai rien contre Emmanuel Golou. Je veux simplement que le congrès se fasse dans les règles de l’art. Tout le monde doit participer à ce congrès. Personne ne doit être écarté. Je n’ai aucune intention de l’écarter du parti. Si les congressistes l’élisent au cours du congrès, tant mieux. S’ils élisent quelqu’un d’autre, je n’aurai rien contre. Le congrès est souverain », s’est-il défendu. Face à cette crise, il a rassuré les militants que le Psd ne sera pas confisqué ni divisé. « La division ne nous amènera nulle part. Nous devons nous unir pour bénéficier de ce que le régime nous a promis. Je ne permettrai pas que ce parti soit détruit pendant que je suis vivant », a-t-il fait remarquer. Du discours des maires, des cadres, des députés, et autres, on retient que le Psd ne sera pas divisé et ne sera non plus confisqué par un cercle restreint à des fins pécuniaires et personnelles.

Claude Ahovè

(Br Mono-Couffo)