Spread the love

23315916_436048010126334_844306158_nLancé depuis le 1er novembre 2017 sur toute l’étendue du territoire national, le Recensement administratif à vocation d’identification de la population (RAVIP) se déroule normalement dans toutes les communes du Bénin. Serge M. Ahissou, Ministre en charge de l’industrie et du commerce s’est fait enregistré ce dimanche 05 novembre 2017 à Dangbo, sa localité d’origine. Faisant d’une pierre deux coups, le ministre Ahissou a sillonné quelques centres établis pour le recensement dans les communes d’Adjohoun, Dangbo et Bonou,  où il s’est préoccupé des conditions de travail des agents et a exhorté les populations à se déplacer massivement pour se faire enrôler. « Nous sommes dans une localité où l’acte de naissance pose d’énormes difficultés. C’est enfin une aubaine que le gouvernement offre aux filles et aux fils de la vallée de l’Ouémé et des autres communes du Bénin », a –t-il déclaré. Selon lui, les avantages du Ravip sont incommensurables: « la biométrie est la technologie de pointe communément utilisée par les grandes nations même les États Unis. Cette avancée technologique mise en place au Bénin par le gouvernement est de nature à déranger les fraudeurs » a-t-il lancé avant de rappeler les sanctions encourues par ceux qui se entraverait le bon déroulement des opérations. A chaque étape de sa tournée, le ministre a prodigué de sages conseils aux agents recenseurs qui sont parfois amenés à gérer l’affluence avec un nombre réduit d’équipements: « Les opérations de recensement durent six mois, je vous prie donc d’avoir la tête sur épaules et d’accueillir les populations avec patience et courtoisie » a-t-il ajouté.

LA