Spread the love
kouandé
Delphin Koudandé (à droite) avec le préfet du Borgou dans la ferme semencière d’Alafiarou

Le Ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche a effectué, du mardi 3 au vendredi 6 octobre 2017, une tournée de prise de contact avec les personnels des directions départementales sous tutelle dans le Borgou, l’Alibori, la Donga et l’Atacora. Il a bouclé cette tournée dans le Borgou où il a également visité la ferme semencière d’Alafiarou située à quelques km de Parakou.

Dans le cadre de sa tournée de prise de contact avec le personnel  de ses structures déconcentrées  suite aux réformes dans le secteur agricole, le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche Delphin Koudandé, a rencontré le vendredi dernier les agents de la Ddaep du Borgou installés depuis le jeudi 20 avril 2017. Occasion pour ces travailleurs de présenter à leur ministre de tutelle les difficultés auxquelles ils sont confrontés. A en croire la représentante du personnel Rachidatou Gbingui, les difficultés enregistrées sont entre autres, la non-disponibilité de recueil de textes règlementaires en matière d’inspection et de contrôle des sous-secteurs d’activités à savoir la production végétale, la production animale et la production halieutique, la vétusté et l’insuffisance des moyens roulants notamment les véhicules pour les missions de terrain ainsi que l’insuffisance et la démotivation du personnel. Elle a fait savoir qu’avec la liquidation des Carder, une psychose s’est installée au sein du personnel. Ainsi, précise-t-elle, les ex-Carder Borgou-Alibori en service dans le département du Borgou sont restés n’attendent que le redéploiement. Conformément au Plan de travail annuel 2017, le Directeur départemental de l’agriculture de l’élevage et de la pêche du Borgou, Ousmane Affo, a présenté le bilan des activités réalisées par sa direction. Selon lui, sur la dotation de 239 393 000 FCFA, la structure est à un taux d’engagement de 51,09% après  les 5 mois d’exercice. Au nom de ses collaborateurs, il a réitéré son engagement à accomplir la mission confiée dans le cadre de la mise en œuvre du Pag. Le ministre  a  exhorté ces agents à travailler d’une manière différente de celle des 15 dernières années. Il a également demandé à ces travailleurs de contribuer, chacun à son niveau, à l’atteinte des résultats afin que le gouvernement puisse présenter un bon bilan à l’horizon 2021. En réponse aux problèmes évoqués, le ministre Delphin Koudandé a donné des instructions afin de lui faire parvenir à temps, le plan de travail annuel pour examen.
 
Alexis Ogoubi
(Coll)
 
Visite de la ferme semencière d’Alafiarou
 
Durant cette tournée dans le département du Borgou, la ferme d’Alafiarou a reçu la visite du ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche. Cette  ferme a pour principale mission la production des semences de base de coton, de maïs, de soja, des boutures de manioc. Présent a cette visite, le Préfet du Borgou Djibril Mama Cisé a promis saisir les autorités de la mairie de Parakou et de N’dali pour régler le problème foncier auquel est confrontée cette ferme. Le directeur des lieux, Roland Justin Zoglobossou, a confié que la plupart des spéculations sont en phase de fructification et les opérations champêtres en cours sont les traitements phytosanitaires sur les cotonniers, l’épuration et le désherbage manuel sur l’ensemble des cultures. A sa suite, le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Delphin Koudandé a déclaré que  ces semences de base doivent être transférées vers d’autres zones pour la production de semences certifiées. Selon lui, cette ferme est indispensable pour la production de coton au niveau du pays. « Rien qu’à regarder la ferme d’Alafiarou, il y a beaucoup d’espoir », a-t-il déclaré.