Spread the love
Le Ministre Sacca Lafia
Le Ministre Sacca Lafia

Le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia (photo), et les unités des forces de sécurité étaient le mardi 12 septembre 2017 dans les départements du Mono et du Couffo. L’objectif était d’exposer aux maires et élus locaux, les grandes orientations sécuritaires départementales du gouvernement. En effet, à Lokossa, le ministre Sacca Lafia a confié aux maires et élus du département du Mono que sa tournée vise à faire un état des lieuxde la situation sécuritaire dans leur département. Mieux, elle a pour objectif, selon lui d’exposer les nouvelles initiatives prises par son ministère en matière de gestion des problèmes sécuritaires dans le département du Mono. « On doit élaborer un pacte départemental de coproduction de la sécurité pour atteindre la tolérance zéro de la sécurité d’ici la fin de l’année », a-t-il précisé. Pour le préfet du Mono, Comlan Sèna Sèdzro, cette visite du ministre Sacca Lafia est à saluer car elle va permettre de dynamiser la politique sécuritaire et d’intervention des forces de l’ordre dans son département. « La politique sécuritaire s’est nettement améliorée ces derniers mois depuis le sommet jusqu’à la base. Les patrouilles nocturnes sont plus régulières dans le département du Mono», a-t-il déclaré. A Aplahoué, le discours était presque le même. Le premier des flics a insisté sur les nouvelles décisions prises par le gouvernement pour assurer la sécurité dans ce département. Il a précisé que l’Etat a prévu équiper les unités de sécurité et des sapeurs-pompiers. Le ministre de l’Intérieur a profité de cette occasion pour lancer officiellement le numéro vert 166 qui va permettre aux populations d’alerter les forces de sécurité en cas de sinistre. Remerciant le ministre, le préfet du Couffo, Christophe Mègbédji a salué sa démarche et l’a invité à mettre en exécution ces mesures sécuritaires. Il faut rappeler que le ministre Sacca Lafia s’est également rendu à Athiémé pour toucher du doigt les souffrances des populations qui ont été envahies par l’eau. Face aux conseillers communaux, il a étalé les promesses du gouvernement pour soulager les sinistrés.

Claude Ahovè
 (Br Mono-Couffo)