Spread the love
tropheeG12
Le trophée mis en jeu

La première finale du ‘’tournoi le vainqueur’’ a opposé dimanche dernier sur le terrain du complexe scolaire le Réverbère de l’arrondissement de Ouèdo dans la commune d’Abomey-Calavi, l’équipe ‘’G12’’ de  Ouèdo à celle de ‘’Saint Dominique’’ de Womè. Après les 2×30 minutes de jeu âprement disputées, les deux équipes n’ont pu se départager. Il s’en est suivi la prolongation puis l’étape fatidique des tirs au but. Ce n’est qu’à ce niveau que ‘’G12’’ a pris le dessus  avec 3 tirs cadrés sur 5 contre 2 pour Saint Dominique. « L’équipe adverse a beaucoup essayé, je les félicite. La chance était tout simplement de notre côté…», a déclaré Imorou Akim, capitaine de ‘’G12’’. A en croire ce dernier, c’est la deuxième fois que les deux équipes se rencontrent en finale. La catégorie des jeunes est à sa 9è édition. La finale du côté des anciens en est à sa 5è édition. Elle a opposé ‘’Iroko’’ à ‘’Santé plus’’. Les deux équipes sont de l’arrondissement de Tokan et participent au tournoi pour la première fois. Après 18 minutes de jeu, ‘’Santé plus’’ trouve la faille en marquant l’unique but de la rencontre par l’entremise de Emile Falouan. Dans ses propos de fin de match, le capitaine de ‘’Iroko’’ explique : « c’est toujours difficile de revenir au score quand une équipe arrive à marquer». Pour Darius Aïssi, son équipe n’a pas été à la hauteur parce que ses coéquipiers ont lâché du lest. Le meilleur joueur chez les anciens a pour nom Mathieu Dagbégnon de l’équipe ‘’Banikany’’. Une équipe qui a occupé la 3è place puisque éliminée en demi-finale lors des tirs au but. Le promoteur du tournoi, Mathias Allagbé, satisfait des résultats, pense déjà à l’édition prochaine qui, selon lui, sera encore meilleure. Comme nouveauté cette année, plusieurs équipes sont venues d’autres localités contrairement aux éditions précédentes où la plupart des participants sont de l’arrondissement de Ouèdo et environs. Il faut signaler que dans les deux catégories, les vainqueurs ont obtenu chacun un trophée, un jeu de maillots, un ballon et une enveloppe financière sans oublier les lots de consolation pour les équipes perdantes.

 Marcus Koudjènoumè