Spread the love

union-fait-la-nationA moins de dix mois des prochaines élections législatives, l’Union fait la Nation affûte ses armes pour avoir un grand nombre de députés au parlement. Les derniers réglages sont toujours en cours pour que ce regroupement politique se transforme en parti politique a affirmé Christian Houétchénou, coordonnateur de l’Un dans la commune de Ouidah. Il était ce dimanche 17 juin 2018 l’invité de l’émission sociopolitique cartes sur tables de Océan Fm.

Plusieurs préalables devraient être réglés avant la transformation de l’Union fait la Nation en parti politique. Tout est presque fini et les dernières touches sont entrain d’être apportées, a rassuré le coordonnateur de l’Un dans la commune de Ouidah. Selon Christian Houétchénou, il était question d’engager des discussions avec les différentes forces politiques du Bénin pour un plus grand regroupement. Trois commissions techniques à savoir celle des textes, celle de l’idéologie et celle qui s’occupe du projet de société du nouveau parti, ont été mises en place pour la circonstance. Les travaux sont bouclés et il ne reste que l’avale des députés du groupe pour la réalisation de ce vœu a précisé l’invité, qui est revenu sur la conférence des cadres de l’Un organisé samedi dans la commune d’Abomey-Calavi. Pour Christian Houétchénou, cette initiative est le début d’une longue série d’échanges qui devra permettre progressivement aux cadres du parti de contribuer de façon significative à l’amélioration du projet de société et la mise en place certaines structures de l’Un. « Quand un parti politique conquiert le pouvoir, il l’exerce en gérant l’administration publique. Comment est-ce qu’un parti politique peut conquérir le pouvoir et l’exercer sans avoir en son sein des cadres capables de mener des réflexions stratégiques et opérationnelles, capables de fournir au Président de la République et aux ministres des directives pour le développement de la nation » a-t-il ajouté.

Marcus Koudjènoumè