Spread the love

Profil paysLe Directeur de cabinet du ministre d’Etat chargé du Plan, Rufino d’Almeida, a procédé, hier jeudi 28 juin 2018, à la réception officielle du document du Profil pays du Bénin des mains du Directeur du Bureau Ouest africain de la Cea, Dimitri Sanga. Ce support vise à mieux orienter les politiques de développement engagées au Bénin.

Le Bénin dispose désormais d’un Profil pays à l’instar du Togo, du Burkina-Faso, du Mal. La réception du document a été faite jeudi 28 juin 2018, au cours de la 21ème Session intergouvernementale des Etats de la Commission économique de l’Afrique qui se tient à Cotonou. Il renferme des analyses de données spécifiques au Bénin et des recommandations politiques pour une transformation structurelle de l’économie. Selon ce profil, au Bénin, la majorité des jeunes scolarisés se retrouvent dans des programmes d’enseignement général. Mieux, le document indique que l’enseignement technique et la formation professionnelle est un secteur exigu caractérisé par une surreprésentation des filières tertiaires lorsque les besoins de transformation structurelle de l’économie exigent des ressources humaines compétentes pour opérer la révolution agricole et industrielle. « Le pays devra adapter son offre d’éducation à ses ambitions de développement », peut-on lire. Dans son intervention, Dimitri Sanga, Directeur du Bureau ouest-africain de la Cea, a indiqué qu’il faut que les pays africains se tournent vers la transformation structurelle de leur économie. « Cela permettra de produire des biens et de créer des emplois », a-t-il déclaré. A l’entendre, le Profil pays du Bénin couvrira 03 ans et impactera la création de l’emploi, la production et la société. Il aura aussi pour objectif de relever les points sur lesquels le Bénin se basera pour une transformation structurelle économique efficace et durable. En recevant le document, le Directeur de cabinet du Ministre d’Etat chargé du plan, Rufino d’Almeida, a martelé que le Profil pays permettra d’être plus précis dans la définition et le phasage des politiques de développement. «  Ce document va fructifier  les réflexions et raffiner les idées », a-t-il déclaré.

 Mohamed Yasser Amoussa

(Stag)