Spread the love
Rabiou Garba
Rabiou Garba soutient le chef de l’Etat

Le président du Syndicat des transporteurs et importateurs nouveaux associés du Bénin(Syntra-Inab), Rabiou Garba, et son trésorier étaient les invités de l’émission «Ma part de vérité» du dimanche 04 février 2018. Ils ont opiné sur les réformes engagées dans le secteur des transports par le régime du Nouveau départ et salué la détermination du Chef de l’Etat à assainir le secteur.

« Des réformes doivent être opérées dans tous les domaines pour le renforcement de l’économie béninoise », a fait savoir Rabiou Garba, président du Syntra-Inab. Selon lui, elles sont importantes au Bénin parce que sous d’autres cieux, le secteur des transports est le détonateur de la croissance économique.Aujourd’hui au Bénin, il est confronté à de nombreuses difficultés, notamment la création tous azimuts de syndicats qui pourrissent la vie aux transports.Ces réformes permettront de filtrerles transporteurs illégaux. « Car, ils se trouvent certains qui s’appellent transporteursalors qu’ils n’ont même pas un camion, ni d’autorisation pour exercer le métier », a-t-il déclaré. C’est pourquoi, ila salué la mise en œuvre de ces réformes.Pour lui, on constate clairement aujourd’hui que le métier de transporteur s’exerce en clandestinité car, ils s’y trouvent de hauts fonctionnaires qui ne s’affichent jamais.De fait, il est difficile de retrouver les propriétaires de camions en cas d’accident.Selon Rabiou Garba, le Syntra-Inabestd’accord avec l’application du règlement 14 qui établit le respect de la charge ;lequel incombe à chaque essieu. Ainsi, les camions ne seront plus vite amortis.« Les transporteurs n’ont qu’une part de responsabilité dans la destruction des routes. L’autre part revient aux cadres qui prennent des commissions chez les entreprises », a-t-il indiqué.ImorouSalifou, trésorier général du Syntra-inab, quant à lui, a saluéla décision du gouvernement d’accompagner les transporteurs dans l’achat des camions neufs. Mais, il a souhaité que le gouvernement associe les importateurs dans le cadre dela réduction des coûts.Toutefois, il adéploré la délinquance syndicale dont faire montre certains et qui risque de nuire à la réputation du Bénin au sein de l’Uemoa.

 Donald Kévin Gayet

(Stag)