Spread the love

akaStructure organisatrice du tournoi qualificatif à la Can cadets 2019 dans la sous-région, l’Union des Fédérations ouest africaines (Ufoa) est aussi consternée à la suite de la disqualification du Bénin de la compétition. Voici les explications du secrétaire général, Aka Malan (photo)…

« D’abord, il faut faire un petit historique. Ce tournoi qualificatif pour la Can des U17 en Tanzanie a été voulu par la Caf et confié aux unions zonales. Donc, c’est un tournoi qui s’organise dans les six zones de la Caf.  Mais il y a un préalable. On a demandé que chaque équipe, chaque pays fasse d’Irm de ses joueurs et puis amène le résultat et la Caf a désigné deux médecins qui vont faire une autre Irm pour confirmer l’Irm faite par les pays en amont. Ça a été fait dans les autres zones à savoir Cosafa, Cecafa… Et avant ça, on a permis aux Fédérations d’enregistrer leurs joueurs dans un système créé par la Caf appelé système Cms. Dès que vous enregistrez vos 20 joueurs à une date donnée, une fois que la date passe, vous ne pouvez en réalité inscrire que 18 joueurs, et vos 18 joueurs passent l’Irm effectuée par les deux médecins agréés par la Caf. Les résultats sont envoyés immédiatement aux experts de la Caf qui regardent et qui donnent les résultats. Mais une fois que vous êtes pris par les résultats d’Irm de la Caf, vous ne pouvez plus jouer, vous ne pouvez plus remplacer le joueur. Si vous avez enregistré 18 joueurs et on attrape 5 joueurs, vous jouez avec 12 joueurs, ce règlement a été envoyé aux Fédérations avant le début des compétitions, un mois après, un mois et demi, deux mois… Moi j’ai envoyé à toutes les Fédérations. Chacun en venant ici savait le risque qu’il prenait en ne préparant pas aux préalables ses joueurs pour venir affronter l’Irm. Il y a certaines équipes qui ont eu deux ou trois joueurs mais qui vont jouer sans les trois joueurs. Donc, voici ce qui s’est réellement passé. C’est une décision de la Caf, les examens ont été faits dans des cliniques agréées par la Caf, des médecins agréés par la Caf et le résultat remonte au Caire pour un autre examen avant qu’on ne le ramène. Malheureusement pour le Bénin, il y a eu 10 joueurs qui sont passés à la trappe. Donc, on ne peut pas faire une compétition avec huit joueurs. La Caf a alors décidé de disqualifier le Bénin ».

Transcription : Derrick Cakpo