Spread the love
Electricite
Vèdo, Ayokpo et Katagon disposent désormais de l’électricité

Après Vèdo et Ayokpo, deux villages de la Commune de Sèmè-Podji le jeudi 22 février 2018, c’est au tour des villages de Kodé dans la Commune d’Adjohoun, Gonmè Sota et Katagon dans la Commune d’Akpro-Missérété de bénéficier, 24 heures plus tard, des premières retombées du Programme d’actions du gouvernement en matière d’électrification rurale. Le vendredi 23 février 2018, le ministre de l’Energie a procédé en personne à la mise en service d’infrastructures électriques. A Kodé, le chef de l’Arrondissement a remercié le chef de l’Etat et son gouvernement pour avoir choisi de sortir désormais sa localité de l’obscurité grâce à la mise en place de cette infrastructure électrique. Il a rappelé toutes les vaines démarches faites pendant plusieurs années. Mais grâce au gouvernement actuel, leur attente a été comblée. Toutefois, il a souhaité que les autres villages encore dans le noir connaissent également ce bonheur produit par la lumière. Tout comme lui, le maire d’Adjohoun a insisté sur les problèmes d’électrification qui se posent toujours. Pour Léon Bokovè, sur les huit arrondissements que compte Adjohoun, Kodé constitue le 4ème qui bénéficie d’électricité. Donc, il a souhaité que le ministre de l’Energie accorde une bienveillante attention à ceux qui sont encore dans le noir. Mieux, il a sollicité une baisse des frais d’abonnement au compteur de la Sbee. Le député Paulin Gbénou, pour sa part, a exprimé sa joie de voir les populations de la Vallée de l’Ouémé dotées d’électricité. Mais il les a invitées à bien entretenir les installations pour en avoir d’autres.

 Même cérémonial à Katagon

 Que ce soit à Gonmè Sota et à Katagon, le cérémonial a été le même. Le maire d’Akpro-Missérété a exprimé sa joie au nom de ses administrés, et surtout pris l’engagement d’un bon entretien des installations. A chaque fois, dans son intervention, le Directeur général de l’Agence béninoise d’électrification rurale et de maitrise d’énergie (Aberme) a remercié le chef de l’Etat pour sa vision, et le ministre de l’Energie pour son savoir-faire. Francis Tchèkpo n’a pas manqué de livrer les caractéristiques techniques des ouvrages qui doivent desservir entre 200 et 300 ménages selon les localités. Il s’agit d’une dizaine de lampadaires solaires pour l’éclairage public et de postes de transformation de 100 à 150 Kva qui sont également disponibles. Le ministre de l’Energie, qui avait à ses côtés le Préfet du département de l’Ouémé, était émerveillé à chaque étape par la mobilisation de la population. Selon Dona Jean-Claude Houssou, tout ce qui est fait n’aurait jamais été possible sans la volonté du chef de l’Etat. Il a invité les populations à soutenir le Pag.

AT