Spread the love

UacRéunis en assemblée générale ce jour à l’amphithéâtre de la Flash, les enseignants de cette faculté ont au cours d’une conférence annoncée Le démarrage des cours pour le mois de septembre. Cependant, ils restent campés sur leur position en ce qui concerne la session unique décriée par les étudiants.

À travers une conférence animée en grande partie par la vice-doyenne de la faculté Odile Dossou Guèdègbé, les enseignants de la Faculté des lettres, arts et sciences humaines (Flash) ont fait savoir leur position dans la crise qui secoue l’Université d’Abomey Calavi. Pour l’heure, il convient de retenir que les enseignants sont prêts à reprendre les cours en septembre à condition que leur sécurité soit bien assurée. Ainsi, les compositions pourront avoir lieu, toujours selon les explications de la vice doyenne de la Flash, en octobre. Toutes fois, les conférenciers ont pris le temps de lire les textes régissant le système LMD qui excluent, à les en croire, la session de rattrapage. Aussi, ont-ils prévu des mesures d’accompagnement qu’ils se sont refusé de diffuser au public.

Judith Rolande Capo-Chichi