Spread the love

drame avamèÀ la faveur d’une messe d’action de grâce, les autorités communales de Tori-Bossito et les populations de Tori-Avamè se sont retrouvées pour honorer la mémoire des personnes disparues dans le drame de Tori-Avamè. C’était le vendredi 8 septembre 2017,  à l’arrondissement d’Avamè dans la Commune de Tori-Bossito.

Prier pour les personnes disparues le 8 septembre 2016 lors du drame de Tori-Avamè. C’est à cela que les autorités communales ont convié les organisations non-gouvernementales, les structures déconcentrées de l’Etat et autres bienfaiteurs ayant contribué à soulager les peines des victimes. Dans son homélie, le Père célébrant a fait savoir que cette messe d’action de grâce est faite non seulement pour les personnes ayant rendu l’âme, mais aussi pour les personnes qui portent encore les séquelles du drame. Les têtes couronnées, les responsables des différentes confessions religieuses de la commune ont marqué leur présence. Les populations d’Avamè sont sorties massivement pour commémorer ce premier anniversaire. Sur les visages, on notait la tristesse et l’amertume. Pour le chef de l’arrondissement d’Avamè, le bilan est négatif. 105 victimes dont 83 ont été prises en charge par le gouvernement et 07 dans les centres de santé privés. Dans le lot, 18 femmes ont rendu l’âme,  dont 03 femmes enceintes. Plus de 27 millions de francs Cfa ont été reçus. D’autres personnes portent encore des séquelles de brûlures, des marques indélébiles sur le corps. Occasion pour le maire de la Commune, Robert Tolégbon, avec à sa suite Cosme Akondé, Premier adjoint, de saluer le sursaut patriotique dont a fait preuve tout le peuple béninois. Cette messe initiée,  est le témoignage de l’affection, de l’amitié et de l’émotion à l’égard de toutes les familles touchées par ce drame. Une offrande a été faite pour implorer Dieu,  son amour, et sa protection sur Avamè,  en particulier,  et sur la Commune de Tori-Bossito en général.

 Spéro Ahoussinou

(Coll)