Spread the love
maires
Le maire (àgauche) fait découvrir à son hôte les génies de sa commune

Pour une première fois dans son histoire, Zogbodomey a connu une fête de l’indépendance bien organisée. Le maire de la Commune, David ZinsouTowèdjè, a mis tout en œuvre pour donner un cachet spécial à l’évènement. La preuve que le Conseil communal de Zogbodomey est ancré dans la Rupture, parce qu’il a rompu avec les vieilles habitudes pour être au même rythme que les autres. Dépôt de gerbe, revue de troupe, défilé militaire, défilé civil, défilé motorisé, coupe de l’indépendance au plan communal. Bref, rien n’a manqué à cette fête qui a connu un succès éclatant. Elles sont massivement sorties pour être les témoins privilégiés de ces retrouvailles. Enthousiasmés, les habitants de Zogbodomey ne se sont pas fait prier avant d’apprécier par des  acclamations bien nourries les prestations des différentes parades. « C’est maintenant que nous sentons les actions du Conseil communal de Zogbodomey», lâche quelqu’un dans la foulée. «La réussite de cette cérémonie prouve que les conseillers de Zogbodomey peuvent faire mieux», commente un autre. «Non laisse.Tu as eu cela à cause des Blancs qui sont venus d’ailleurs», précise la  troisième personne. Sans être au parfum de cette discussion qui se menait entre ses administrés, le maire a fait savoir que cette organisation ne sera pas la première ni la dernière. Il a saisi l’occasion pour faire le bilan à mi-parcours de sa gestion, présenter la liste des infrastructures réalisées ou en cours de réalisation dans la Commune et lever un coin de voile sur les perspectives. Si à Djidja, Zakpota, Bohicon, Agnagnizoun, Savalou, Bantè  et autres, la fête s’est limitée au dépôt de gerbes, à Abomey,elle a connu la participation du tout nouveau préfet,  Firmin Aimé Kouton.

Zéphirin Toasségnitché (Br Zou-Collines)