Spread the love
Unité retrouvée grâce à l’évêque Agbanou
Unité retrouvée grâce à l’évêque Agbanou

Les filles et fils des départements du Mono et du Couffo, ont été conviés à une messe le samedi 20 décembre 2014. Elle a été célébrée par Mgr Victor Agbanou, évêque de Lokossa. Cette initiative de Pierre d’Alcantara Zocli a regroupé l’essentiel des cadres des départements du Mono-Couffo à la paroisse Sainte Anne de Bopa.

L’évêque de Lokossa, Mgr Victor Agbanou, célèbre l’unité retrouvée des filles et fils des départements du Mono et du Couffo. Longtemps laminés par des prises de position divergentes, les cadres des deux départements ont répondu à l’appel de Pierre d’Alcantara Zocli, pour sceller l’unité. Pour donner un cachet spécial à cette messe, elle a été concélébrée par un collège de 6 prêtres de Jésus. La messe de la fraternité retrouvée des filles et fils du Mono-Couffo a connu la présence d’un impressionnant parterre de cadres émérites du Bénin. On pouvait distinguer dans la foule, le président de l’Assemblée nationale, Mathurin Nago, le préfet des départements du Mono et du Couffo, Corentin Kohoué, l’ancien bâtonnier au barreau national et ancien président de la Cour constitutionnelle, Robert Dossou, des honorables députés, des maires des différentes circonscriptions électorales. Dans son homélie, l’évêque de Lokossa a tenu d’abord à saluer Pierre d’Alcantara Zocli, Rose Nago et tous les autres, principaux initiateurs de cette unité. Le prélat a fait savoir que «la célébration eucharistique de ce samedi 20 décembre est le signe d’une fraternité voulue et vécue.» L’évêque a aussi rappelé que : « Le verbe s’est fait chair » par le biais de la Vierge Marie pour que le salut parvienne aux hommes et que règnent amour, justice et paix. A son tour, Mgr Victor Agbanou a donné rendez-vous à l’assistance pour le 24 janvier 2015 à Lokossa, date à laquelle il célèbrera une autre messe pour consolider l’unité retrouvée.

 A.T