Spread the love
Gerard-gbenonchi
Gérard Gbénonchi ratisse large pour l’un à Klouékanmey

Les électeurs de la 11ème circonscription électorale sont déjà dans la ferveur des élections législatives d’Avril 2015. A Djakotomey, l’Union fait la Nation évolue dans sa campagne de conquête. Gérard Gbénonchi, 2ème titulaire sur cette liste de l’Un a aussi mis en branle sa machine de ratissage dans la commune de Klouékanmey. Les militants Un de la d’Aplahoué, quant à eux, peinent à s’affirmer. C’est le constat fait par des témoins sur le terrain.

Que se passe-t-il avec les responsables de l’Union fait la Nation, section Aplahoué ? Sur le terrain, c’est encore le silence plat. Visiblement, rien ne se fait pour occuper le terrain. Les délégués locaux semblent utiliser une méthode de travail qui pourrait avantager les adversaires. Selon des témoins, les localités les plus peuplées de la Commune d’Aplahoué vibrent, pour le moment aux couleurs des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) dont Pascal Essou est tête de liste et Fdu conduite par Michel Sogbossi. Ceux-là semblent avoir pris la mesure de l’enjeu en prenant les taureaux par les cornes, très tôt. Des jeunes interrogés dans la ville d’Azovè sont encore indécis. Pour certains, c’est l’Un que tout le monde attend. Donc, les hostilités trainent encore à démarrer. « Ce n’est pas encore la campagne électorale mais, on ne sent rien ici comme c’est le cas ailleurs », a déclaré un enseignant ‘’vacataire’’ en service au Ceg1 Azovè.

Dans la 11ème circonscription électorale regroupant les Communes d’Aplahoué, Klouékanmey et Djakotomey, Bruno Amoussou (Aplahoué) est tête de la liste Un ; Gérard Gbénonchi (Klouékanmey) est le 2ème titulaire et Arnaud Agossou (Djakotomey) vient en troisième position. Bruno Amoussou, en dehors de sa circonscription, doit gérer d’autres détails en sa qualité de président de l’Union fait la nation. Si quelqu’un doit occuper le terrain à Aplahoué et travailler en attendant que Bruno Amoussou ne se libère, c’est la section locale Un et surtout son suppléant, Daniel Lonmadon. Les deux autres (Agossou et Gbénonchi) s’efforcent déjà d’occuper leurs territoires respectifs. Il revient au suppléant de Bruno Amoussou de mettre la jeunesse au travail pour ne pas laisser le terrain aux adversaires politiques.

Dans la Commune de Klouékanmey, les nouvelles sont bonnes. Gérard Gbénonchi met au pas les militants de l’Union fait la Nation. Son travail est orienté vers la jeunesse et les femmes de sa Commune. Il le fait en collaboration avec les réseaux existants du Parti social démocrates, (aujourd’hui, Un pour la plupart). Le travail fait par le président Emmanuel Golou lui permet de recevoir la bénédiction des militants, partout où il va. Que ce soit depuis Cotonou, son lieu de travail ou à Klouékanmey, le jeune candidat aux élections législatives consacre tout son temps à rallier les électeurs à la cause de sa liste. Des observateurs sur place, indiquent que si cela ne tenait qu’à cette Commune seule, la liste Un n’aura aucun problème dans la 11ème circonscription électorale. En tout cas, on rassure de ce que l’avant-goût est bon, en attendant la campagne proprement dite qui va démarrer dans deux semaines, environ. Et si les choses évoluent si facilement à Klouékanmey, on indique que ce n’est pas sans l’implication de Christophe Mègbédji, suppléant de Gbénonchi. C’est l’actuel Maire de cette Commune et son travail de développement qui draine du monde vers la liste Un, d’après les témoignages.

 Félicien Fangnon